Basket Le Spirou a profité d’une excellente première période pour l’emporter (72-68).


Trois jours après avoir concédé leur première défaite (face à Ostende) en huit rencontres, les joueurs du Brussels n’ont pas réussi à retrouver leur spirale positive, laissant par la même occasion la propriété de la seconde place à Anvers. Le Spirou retrouve quant à lui des couleurs ainsi que sa 7e place, importante dans l’optique des playoffs.

Auteurs d’une entame sérieuse, les hommes de Pascal Angillis donnaient le ton d’une physionomie positive malgré les absences de Shepherd, Gaudoux et Iarochevitch. Les excellentes défenses de Libert sur Dowe et de Radenovic sur Simmons conjuguées à des bonnes reconversions offensives permettaient même au Spirou de transformer plusieurs contre-attaques et créer le premier écart de la partie (16e : 35-24). Côté bruxellois, l’énorme faillite offensive n’aidait en rien…

C’est même l’inverse qui se produisait après le changement de côté lorsque Grant, qui jouait son premier match au Spiroudome, donnait un nouveau coup d’accélérateur depuis la ligne des trois points (25e : 56-33). Touchés dans leur orgueil, les protégés de Serge Crevecœur réagissaient à l’aube du dernier quart. La défense du Spirou se montrait plus perméable et le duo Bray/Loubry en profitait pour dynamiter le match (35e : 65-60). Le Brussels revenait même à trois unités à 12 secondes du terme. Mais le sang-froid de Richardson empêchait Charleroi de craquer.


  • Charleroi : 25 sur 55 (8x3); 14 lf sur 19; 37 Rbds; 19 pd; 19 fp.

Libert 7-0, FUSEK 7-4, Lambot 0, MARNEGRAVE 1-0, Harris 4-2, RICHARDSON 5-9, GRANT 4-10, Caser-Ortiz (-), Kemp 6-0, Demirtas (-), Schwartz 2-0, RADENOVIC 9-2.

  • Brussels : 24 sur 59 (10x3); 10 lf sur 13; 32 Rbds; 10 pd; 18 fp.

Loubry 2-7, DOWE 7-2, Foerts N. 7, Lichodzijewski 9-2, Muya (-), DEPUYDT 3-0, PECIUKEVICIUS 4-3, UBEL 4-3, Foerts J. 0, Bray 2-10, SIMMONS 0-6.

  • Arbitres : MM. Dennis, Jacobs, Engels.
  • Quarts : 19-17, 26-12, 13-15, 14-24.