Basket

"Le Top, le Flop, le Facteur X, le chiffre et la leçon à retenir, voici notre analyse du match"


Jamais Limburg n’a existé dans cette partie. Déjà menés 16-1 après cinq minutes, les joueurs de Pascal Angillis ont été étouffés par l’énorme défense proposée par les Carolos qui se sont ensuite régalés en attaque.

Le Top : la défense du Spirou

67 points encaissés, 38 % de réussite aux tirs pour Limburg et 17 pertes de balle, le Spirou a été incroyable défensivement. Rien n’a été facile pour les visiteurs qui ont été étouffés par l’énorme pression défensive des Carolos. Une pression collective tant les aides se multiplient et qu’il y a toujours une main en face des yeux du shooteur, même après un écran et un switch. Tout simplement impressionnant, surtout quand on connaît l’amour du jeu offensif de Brian Lynch qui a réussi à instaurer une grande rigueur défensive également. Avec cette défense, les Sambriens peuvent ennuyer beaucoup d’équipes.