Basket

Les Liégeoises auront tout de même mené un quart-temps face à une équipe de Nantes beaucoup trop forte (56-75).

Pas une Liégeoise ne se faisait la moindre illusion avant d'affronter Nantes en tour préliminaire de l'Eurocoupe. Et cela s'est vérifié sur le terrain. Mais les joueuses de Pierre Cornia ont profité de toutes les occasions pour ennuyer leurs adversaires.

Reçues avec du chocolat, les Nantaises ne s'attendaient peut-être pas à un début de partie aussi difficile puisqu'elles étaient menées 25-20 à l'issue de la première période. En bonne partie parce qu'elles se montraient par trop imprécises au shoot, à l'inverse du duo Henket-Maes qui ne manquait pratiquement rien.

Dès le début du deuxième quart-temps, cependant, elles étaient beaucoup plus agressives en défense tandis que les deux ex-Belgicaines Day et Wallace commençaient à alimenter le marquoir avec régularité.

Les Liégeoises refusaient cependant d'abandonner la partie. Maes les ramenait à 45-46 et l'Américaine Trice (4 fautes après 13 minutes) montrait enfin quelque chose. Mais le coach français profitait d'un temps-moirt pour rappeler à l'ordre ses joueuses et de nouvelles accélérations de Wallace permettaient à Nantes de repartir.

Définitivement cette fois, d'autant que Pierre Cornia faisait profiter tout le monde de l'expérience.


PANTHERS: Hambursin , Doppée 8, Henket 15, Trice 5, Maes 20, Leblon 1, Milanovic 3, Borlée, Descamps, Peeters 2, Bremer 2 et Baggio.

NANTES REZÉ: Utrero 6, Day 16, Stejskalova 4, Michaud 2, Medenou 5, Wallace 28, Lenglet 2, Djaldi-Tabdi 12, Garnier, Fofana.

Intermédiaires: 25-20, 6-22 (31-42), 16-18 (47-60), 9-15 (56-75)