Basket Trop de Belges ont évolué en dessous de leur meilleur niveau

Le bilan final est très lourd pour la Belgique avec une seule victoire acquise en cinq matchs à l’Euro. Mais au-delà de l’échec collectif, quel fut exactement l’impact de chacun des 12 Lions durant le tournoi ?

Manu Lecomte : Pour un premier Euro, le jeune joueur de Baylor en NCAA a démontré, avec peu de temps de jeu, les qualités qu’il peut apporter à cette sélection à l’avenir. Sa vitesse balle en main en fait un élément rare capable de percer une défense pour créer ou même finir les actions lui-même.

Sam Van Rossom : Pour un retour après trois mois de revalidation, il n’y a pas beaucoup de choses à reprocher au Gantois, même s’il n’était évidemment pas à son meilleur niveau. Il a quand même terminé meilleur marqueur des Lions avec 10,4 points par match, la même moyenne que Maxime De Zeeuw.

Axel Hervelle : Il a connu un Euro très difficile dû à ce problème viral dont il fut la victime la plus touchée dans le groupe. Son caractère et son abnégation ne prennent toujours pas une ride et il fut le meilleur Belge lors du naufrage face à la Serbie ce jeudi.

...