Basket Le club se dit choqué par les déclarations qui ont été faites à la mi-temps du Clasico par le manager général du Spirou


Sur le terrain, Ostende s'est facilement imposé dans le Clasico samedi soir (88-63). Mais ce qui a fait beaucoup parler, ce sont les déclarations de Sébastien Bellin, le manager général du Spirou, à l'encontre de Dario Gjergja, l'entraîneur du BCO. "J'ai envie de parler de Dario Gjergja. Je vais peut-être avoir le culot de dire tout haut ce que tout le monde en Belgique pense mais que personne ne dit: il heurte le basket belge. La manière dont il influence les arbitres, la manière dont il fait du cinéma sur le bord du terrain, c'est un exemple pathétique du basket belge! Je suis fatigué de voir ça et j'aimerais que le président de la league fasse quelque chose. Je ne veux plus voir un arbitre influencé par cet homme. C'est pathétique et il n'y pas de place pour des performances comme ça dans le basket belge!"


Des déclarations qui ne sont pas restées sans suite puisque le club côtier s'est fendu d'un important communiqué de presse. "En tant que club, nous sommes choqués par des déclarations aussi grossières, infondées et offensantes à l'adresse de notre entraîneur. De telles déclarations publiques à l'adresse de notre entraîneur et de notre club, mais aussi la façon dont Monsieur Bellin se présente comme "le chevalier blanc" pour protéger les arbitres belges et presse également le président de la Ligue, sont inadmissibles et de bas niveaux."


Et de mettre en avant tout le travail réalisé par Dario Gjergja depuis qu'il a intégré le BCO. "Nos succès ont été obtenus avec une moyenne de deux à trois joueurs belges sur le terrain. Salumu, Serron, Gillet, Marnegrave, Muya, Boukichou, Kesteloot, Lasisi ou Schwartz pour mentionner les plus célèbres, ont tous obtenu l'occasion de grandir et de se développer et de se montrer en Belgique et en Europe ! Dario Gjergja est connu en Belgique et à l'étranger pour former de jeunes joueurs et leur donner des opportunités! Ostende n'est donc pas pour rien le fournisseur principal des Lions depuis des années. Nous pensons qu'il est assez clair que ce sont les mérites de l'entraîneur Dario Gjergja et ce, pour le bien du basket belge."


Bref, les prochaines rencontres entre le Spirou et Ostende, peut-être en playoffs, risquent d'être particulièrement tendues... en coulisses!