Basket

Ils ne seraient plus payés depuis plusieurs mois


VERVIERS Les joueurs du club de basket de Verviers-Pepinster ont annoncé un mouvement de grève et la possibilité de ne pas jouer samedi lors du match qui les opposera à Anvers suite à des retards de paiements, a-t-on appris d'Ivica Skelin, le coach de l'équipe.

Depuis quelques temps, les dirigeants de l'équipe se démènent pour la remise sur pied du club de basket qui a engrangé 500.000 euros de dettes fiscales, dont une partie est due à l'ONSS. Un passif qui pourrait valoir au club de ne pas obtenir la licence pour pouvoir jouer la saison prochaine en Division 1.

Après l'annonce jeudi des hommes politiques de la région de Verviers de soutenir autant que possible le sauvetage du RBC Verviers-Pepinster, ce sont les joueurs du club qui ont lancé un mouvement de grève. En effet, les basketteurs ne seraient plus payés depuis plusieurs mois.

Les joueurs ont donc décidé de se croiser les bras pour montrer leur désapprobation. Jeudi soir, lors de l'entraînement sous les ordres du coach Ivica Skelin, une réunion a eu lieu, mais aucune solution n'a été dégagée pour régler le problème.

Malgré tout, les joueurs belges se sont entrainés en vue de la rencontre qui les opposera à l'équipe d'Anvers, contrairement aux joueurs américains de l'équipe. Ces derniers ont demandé une journée supplémentaire pour choisir de monter ou non sur le parquet. Ils ne se sont pas entraînés depuis lundi et le début de la grève.

Les joueurs américains seraient donc remplacés par des jeunes issus du centre de formation si aucune solution n'est trouvée au conflit d'ici samedi soir.