Les Lions s’installent déjà en tête du groupe E

B. P. Publié le - Mis à jour le

Basket

Marcin Gortat n’a pas suffi aux Polonais face à une équipe belge soudée

SOPOT En déplacement chez l’adversaire le plus fort du groupe E sur papier, les Lions ont déjà signé une belle performance collective sur le parquet de Sopot. Le plus gros problème à résoudre pour l’équipe belge, hier soir, était l’impact sur le jeu de Marcin Gortat, la star NBA de cette formation polonaise. Avant la pause, celui-ci s’imposa d’ailleurs avec trop de facilité dans la raquette et représentait le seul poison pour la défense belge. Heureusement pour les troupes d’Eddy Casteels, le pivot n’était pas fort aidé par ses équipiers, ce qui permettait aux Lions de revenir dans la partie après le 7-2 initial (21-17, 10e).

Avec un peu plus d’application et une réussite plus constante, les Belges suivaient le rythme des Polonais qui s’en remettaient trop souvent au même homme. Avec 16 points et 6 rebonds à la pause, Gortat était de loin l’homme le plus en vue mais n’empêchait pas son adversaire de rester collé au score (33-33, 20e).

Sans quelques pertes de balle évitables, la Belgique aurait même pu rentrer au vestiaire en tête. Via Van Rossom et Mukubu notamment, nos couleurs allaient cependant affirmer leur supériorité collective par la suite tandis que les Polonais manquaient, eux, de solutions (40-49, 30e). La Belgique dominait le secteur du rebond et prenait même le large à 40-51. La Pologne jouait son va-tout et revenait encore à 54-56 à 2 minutes du terme ; mais le sang froid de Van Rossom et Beghin ensuite tuait tout suspense.

Voilà donc que les Lions s’installent déjà en tête de leur groupe avant d’accueillir la Suisse, qui s’est imposé en Suisse (51-76), mardi prochain à la Lotto Arena d’Anvers.

25 sur 55 (5x3); 9 lf sur 14; 42 rbs; 11 ass; 18 fp.

Moors 0, VAN ROSSOM 13, Beghin 10, Mwema, TABU 6, marnegrave 0, MUYA 3, Mukubu 11, De Zeeuw 11, Gillet 5, DRIESEN 4, Iarochevitch 1.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner