Basket Les Dragic, Porzingis, Bogdanovic et autre Schröder assument leur rôle à l’Euro.

Avant le début de cet Euro, les forfaits de joueurs NBA se sont multipliés. Pour ne citer qu’eux : Giannis Antetokounmpo, Nikola Jokic, Nicolas Batum, Rudy Gobert ou encore Danilo Gallinari ont, tous, déclaré forfait, blessés ou retenus par leurs franchises.

Mais, finalement, au moment de tirer un premier bilan après ces matchs de poules, on peut affirmer que les joueurs NBA présents ont répondu à l’appel avec, en tête d’affiche, celui à qui on aurait pu remettre un titre de MVP sur ces cinq premiers matchs : Goran Dragic.

En compagnie de Luka Doncic, le meneur du Heat est inarrêtable depuis le début de la compétition. D’ailleurs, ses stats parlent pour lui : 24,4 points, 3,4 rebonds, 5,2 assists et 1,8 interception par match pour un bilan parfait des Slovènes : cinq victoires en cinq rencontres !

Dans la même veine, on retrouve l’Allemand Dennis Schröder. Le meneur des Hawks en fait voir de toutes les couleurs à ses adversaires et n’est pas sans rappeler un certain Tony Parker. À 23 ans, il s’affiche à 23,6 points, 2 rebonds, 4,6 assists et 1,8 interception par match.

Autre style, mais aussi efficace sur le poste d’ailier : le Croate Bojan Bogdanovic. Auteur d’une belle saison avec les Wizards, le néo-Pacer a démontré la folie dont il pouvait faire preuve. Capable d’allumer dans tous les sens, il a parfois tendance à perdre sa lucidité comme face à l’Espagne. Néanmoins, avec des stats pareilles (21,4 points, 5 rebonds, 1 assist et 1 interception), on peut dire qu’il figure parmi les poids lourds européens.

Et, en parlant de poids lourds, les deux suivants prennent de la place dans les raquettes. La sensation finlandaise fraîchement draftée par les Bulls, Lauri Markkanen, ne cesse d’épater. Capable de tout faire sur un terrain, l’intérieur de 2,13 m tourne à 22,6 points et 6,2 rebonds par match.

Et que dire de Kristaps Porzingis ? Le Letton dévaste tout sur son passage et ce ne sont pas les Lions (sur la tête desquels il a planté 27 unités) qui diront le contraire. Avec 22,4 points, 5,6 rebonds et 2 contres par match, la star des Knicks assume son rôle de leader.

On n’oubliera pas de mentionner des gars comme Valanciunas, Gasol, Belinelli ou encore Osman qui signent, tous, un excellent Euro.