Basket Brieuc Lemaire et les Montois se veulent méfiants malgré l’avance de 21 points acquise au match aller.

Pour rejoindre les Bulgares de Beroe au second tour des qualifications pour la Fiba Europe Cup , Mons-Hainaut ne doit pas perdre avec plus de 21 points d’écart ce mardi soir. Ne pas réussir cette mission serait une énorme catastrophe, surtout devant son public.

C’est pourquoi les Renards ne veulent pas prendre ce match à la légère. "Nous devrons quand même faire très attention et jouer ce match très sérieusement parce que c’est une équipe avec beaucoup de shooteurs à 3 points" , analyse Brieuc Lemaire. "S’ils parviennent à prendre feu, l’écart pourrait fondre très vite."

Cette équipe de Reykjavik aurait en effet sans doute pu espérer un meilleur résultat mardi dernier. "Ils n’étaient pas mauvais du tout. Ce sont tous des bons joueurs. Stefansson a par exemple joué dans des grands championnats (NdlR : notamment à Valence avec Sam Van Rossom) . Il y a aussi plusieurs gars qui évoluent avec l’équipe nationale d’Islande. Et puis, il y a l’Américain Jenkins qui est le seul vrai intérieur de cette équipe. Les autres sont moins grands avec un gabarit similaire mais ils sont assez polyvalents. Ils savent shooter, courir… Donc c’est une équipe dangereuse."

Le coach Daniel Goethals devra en revanche encore se passer de Chris Jones, Justin Cage et Sander Van Caeneghem. "J’espère retrouver tout le monde pour vendredi face à Liège" , disait-il.


Anvers en Russie pour la qualif

C’est à presque 3.000 km de la Belgique que les Anversois joueront leur place en Ligue des Champions. Sur le parquet russe de Nijni Novgorod, les protégés de Roel Moors devront conserver une avance de 3 points.

Menés pendant pratiquement toute la rencontre, les Giants sont parvenus à émerger dans les derniers instants (90-87). Ce match retour s’annonce donc très indécis. Une victoire ou une défaite de moins de 3 points serait synonyme de qualification pour le 3e tour des qualifications pour la Ligue des Champions et un premier match face aux Polonais de Rosa Radom qui tomberait déjà ce vendredi.