Basket Les Renards disputeront les quatre prochains matchs sans véritable poste 5.

Les dernières nouvelles sont plutôt rassurantes pour Juvonte Reddic. Blessé au genou début décembre, le pivot US intensifie les entraînements individuels et devrait rapidement réintégrer le groupe. Son retour à la compétition est espéré pour la mi-février. En attendant, Daniel Goethals devra se passer de véritable poste 5 puisque Jason Love, le joker médical de Reddic, est arrivé au bout de son bail à la Mons Arena ce jeudi.

Malgré un niveau de jeu moins haut que celui de Reddic, Love aura tout de même laissé une impression positive derrière lui. "Il a été une aide utile, intéressante et une relation très positive, analyse Daniel Goethals. Parce que ce n’est jamais évident d’arriver dans une situation comme la sienne. À partir de là, il devait se mettre au diapason et accepter un rôle de rotation, ce qui n’est jamais évident en tant qu’Américain. Mais au niveau de la mentalité, il a fait exactement ce que nous attentions de lui."

Le déplacement de ce soir à Louvain ainsi que les trois prochaines rencontres risquent donc de se jouer sans un vrai intérieur de poids. Mais le coach montois n’est pas inquiet. "On l’avait déjà fait contre Alost en quart de finale de la Coupe de Belgique. Xavier-Robert François a montré qu’il avait les capacités de prendre ce rôle de pivot. J’utiliserai aussi Matt Tiby qui peut nous apporter des choses intéressantes ou encore Justin Cage qui pourrait glisser sur ce poste. Garlon Green et Mathieu Houdart peuvent aussi jouer sur le poste 4."

Plutôt que de regretter cette situation qui reste délicate, le mentor des Renards préfère donc relativiser. "Ce ne sont pas des solutions idéales, mais c’est pour du court terme. Évidemment que ça aurait été mieux avec Reddic, mais ce sont des paramètres que je ne contrôle pas. Je ne m’énerve pas avec ça parce que ça ne servirait à rien."

Daniel Goethals peut aussi se réjouir que ses prochains adversaires ne possèdent pas d’intérieur très massif. "À Louvain, ce sont deux pivots plus mobiles et moins imposants; à Willebroek, il y a Badji qui est aussi mobile et c’est la même chose à Liège."

Notons enfin que Brieuc Lemaire, touché au genou, devrait néanmoins être de la partie .