Basket Jean-Marc Jaumin et Daniel Goethals n'ont pas mâché leurs mots après la rencontre.

La réaction de Jean-Marc Jaumin :

Nous sommes passés par beaucoup d’émotions tout au long du match. C’était les montagnes russes jusqu’à la fin. Pour venir gagner à Mons, nous avons dû jouer un très grand match. La confiance s’est installée dès l’entame avec nos shoots intérieurs et extérieurs qui sont rentrés. Tant sur le plan défensif qu’offensif, nous avons toujours cherché les bonnes solutions.

Puis il y a eu ce quatrième quart-temps où on perd les pédales. Pas seulement de notre faute car Mons a mis la pression. Ils n’avaient plus rien à perdre, ils ont commencé à jouer très agressifs pour forcer des pertes de balle. Ils sont revenus dans le match grâce à ça. Et nous, nous avons arrêté de jouer.

Mons et Alost sont deux équipes très proches l’une de l’autre. On se vaut vraiment. Toutes nos confrontations se sont jouées sur des détails. Selon moi, un troisième match est donc mérité, tant pour Mons que pour nous.

© SH

La réaction de Daniel Goethals :

Pour mes joueurs, il y a certainement une grande déception. Pour moi, j’estime qu’on ne s’est pas donné les moyens de gagner ce match. La façon dont nous avons commencé le match défensivement, c’est un scandale. Nous n’étions pas du tout présents dans l’agressivité défensive. Dans le plan de jeu, nous devions les garder dans les 70 points. C’était le cas samedi, nous avons gagné. Ça n’a pas été le cas ce lundi, nous avons perdu.

On va donc faire une séance vidéo pour analyser les choses qui n’ont pas été. Mais c’est « facile ». Il suffit de reprendre nos notes de lundi, de samedi, d’il y a quatre semaines ou d’il y a neuf mois. C’est la même chose.