Basket Retrouvez toute l'actualité de la nuit en NBA

Le joueur de la nuit: Kelly Olynyk

Improbable! C'est le moins que l'on puisse dire quand on annonce que Kelly Olynyk est le joueur de la nuit pour Boston au terme d'un match décisif de folie. Si tout le monde s'attendait à voir Isaiah Thomas faire la différence, finalement, c'est le grand pivot blanc des Celtics qui s'est révélé être le facteur "x" de ce Game 7! Accusé d’être un "sale joueur" par Draymond Green, Kelly Olynyk a répondu sur le terrain en terminant la rencontre avec 26 points (dont 14 dans le money-time et 12 en trois petites minutes)! Avec son style peu académique, il en a fait voir de toutes les couleurs au duo Gortat-Morris mais c'est au périmètre qu'il a fait la différence pour plier la rencontre dans les dernières minutes du match. " C’est un sentiment incroyable. Réaliser ça devant notre public, c’est phénoménal", souriait-il à l'issue de la rencontre qu'il termine donc avec 5 rebonds et 4 passes en plus de ses 26 points.



Le match de la nuit: Boston - Washington

C'est dans ce genre de match que les grands joueurs se mettent en évidence. Isaiah Thomas, le meneur de Boston, savait l'ampleur de la tâche qui l'attendait la nuit dernière dans ce match décisif face à Washington. Une rencontre épique puisque les deux équipes ne se sont jamais réellement détachées. 55-53 à la pause et +6 pour les Celtics à l'entame des douze dernières minutes du match, ce Game 7 a tenu toutes ses promesses. Malheureusement pour les Wizards, étincellant depuis le début des playoffs, John Wall s'est complètement éteint en fin de match. Et même si son comparse Bradley Beal a été énorme avec 38 points au compteur, cela n'a pas été suffisant pour contrer le duo Thomas (29pts) - Olynyk (26 pts). Grâce à ce succès, Boston file en finale de conférence à l'Est où les Celtics retrouveront LeBron James et ses Cavs. Et pas le temps de se reposer puisque les hostilités seront lancées dès mercredi soir.



Le chiffre de la nuit: 11

Enorme depuis le début des playoffs, John Wall, le leader des Wizards, est complètement passé à travers ce match décisif au TD Garden. Alors que son équipe avait bien besoin de lui pour s'en sortir, le meneur des Wizards termine la rencontre avec un 0/11 aux tirs dans les 19 dernières minutes du match. Une prestation catastrophique qui a clairement précipité la chute et l'élimination de sa franchise.



L'info de la nuit: Kawhi Leonard out pour le Game 2

C'était dans l'air depuis sa sortie lors du premier match face à Golden State mais l'information a été confirmée hier: Kawhi Leonard (San Antonio) est out pour le deuxième match de cette finale de conférence à l'Ouest. Un véritable coup dur pour les Spurs qui sont d'ailleurs passés à côté de l'exploit dimanche... à cause de cette blessure. Le coach Popovich va à présent devoir trouver une nouvelle parade pour ennuyer les Warriors. " Ce Game 1 était comme des montagnes russes, avec beaucoup de hauts et de bas en termes d’émotion. Les playoffs sont compliqués, personne n’aura pitié de nous et on doit continuer de jouer. Pas de Tony Parker, pas de Kawhi. C’est comme si on retournait en enfer", résume Danny Green, l'ailier des Spurs. Néanmoins, avec quatre jours de repos, il est fort probable que le leader des Texans fasse son retour pour le Game 3 qui est prévu samedi.



La phrase de la nuit

" Ils nous donnaient aucune chance face aux Wizards. Ni quand on était mené 2-0 contre Chicago. On est premierr de la conférence et on nous répète qu’on a aucune chance. On est toujours là, on se fiche de ce que les autres disent." Etonnant depuis le début de la saison, Isaiah Thomas se fiche de ce qu'on peut penser de lui et de ses Celtics. L'important est de répondre présent sur le terrain et pour le moment, Boston fait bien mieux que de se défendre. Reste à se farcir le champion en titre à présent!



Les résultats de la nuit

Boston - Washington: 115-105   (Boston remporte la série 4-3)