Basket

Cleveland a remonté un retard de 24 points pour finalement s'imposer lundi à New York (104-101) en NBA, alors que Golden State a vécu une soirée plus maîtrisée à domicile contre Orlando (110-100).

Les Knicks pensaient tenir le bon bout dans le troisième quart temps avec leurs 24 points d'avance, mais les Cavaliers ont pu compter, comme d'habitude, sur LeBron James, auteur de 23 points, 12 passes et 9 rebonds, ainsi que sur Kyle Korver qui a ajouté à lui seul 21 points pour renverser la situation.

A 97-92 en faveur de New York, les Cavs ont infligé un 10-0 avec notamment un panier à trois points de King James pour passer en tête 100-97 à 83 secondes de la fin du match. Cleveland n'avait plus mené depuis le deuxième quart-temps (25-24).

Et comme d'habitude, LeBron James provoquait l'admiration de ses coéquipiers.

"Je pense que c'est sa défense qui a fait la différence, a commenté Korver. Il est capable de tout faire et il l'a démontré au quatrième quart-temps."

En fin de partie, James a quand même manqué deux lancers francs, mais Jeff Green était vigilant au rebond et a saisi le ballon pour empêcher les Knicks de tenter un éventuel tir primé sur la sirène qui leur aurait permis d'égaliser.

Remplaçant, Dwyane Wade a inscrit 15 points pour Cleveland, tandis que le meilleur marqueur des Knicks a été Tim Hardaway Jr avec 28 points.

LeBron James vs Ntilikina

La rencontre a été marquée par une altercation entre LeBron James et le rookie français des Knicks Franck Ntilikina.

"Il était sur mon chemin. Ça aurait pu être n'importe qui d'autre. Je l'ai poussé pour récupérer le ballon", a commenté Ntilikina.

Face à la réaction agressive de James, le Français a été immédiatement défendu par ses coéquipiers. "C'était important que mes coéquipiers me soutiennent à ce moment. Ils savent que je serai là pour eux dans ce genre de moment parce que c'est comme ça que l'équipe fonctionne", a-t-il réagi.

Avec cette victoire, les finaliste de la dernière saison affichent un bilan équilibré de 7 victoires en 14 matchs et pointent au 9e rang de la conférence Est, trois rangs derrière les Knicks (7 victoires pour 6 défaites).

Malgré la fin de sa suspension pour dopage, le pivot franco-américain de New York Joakim Noah n'a pas joué au Madison Square Garden. Le joueur dont la dernière apparition en NBA remonte au 4 février dernier ne figurait même pas sur la feuille de match.

En Californie, les champions en titre Golden State privés de Stephen Curry sont venus à bout plus tranquillement d'Orlando avec 21 points de Kevin Durant et 20 de Draymond Green.

Les Warriors (11v - 3d) sont deuxièmes de la conférence Ouest avec le même bilan que Houston qui ne jouait pas lundi.