Basket Le top, le Flop, le Facteur X, le chiffre et la leçon, on vous dit tout sur cette troisième manche des Finals NBA

Le Top: Kevin Durant


> 43 points (15/23 aux tirs dont 6x3); 13 rebonds, 7 passes, 1 interceptions et 53 d'évaluation

STRATOSPHERIQUE! Il n'y a pas d'autre mot pour décrire la prestation de Kevin Durant lors de ce Game 3 à Cleveland. Un peu à l'image de ce qu'il avait fait il y a un an, aussi à Cleveland et encore dans le troisième match des finales, KD a assommé à lui tout seul les Cavs de LeBron James. Inarrêtable de la première à la dernière seconde, Kevin Durant a offert un véritable récital offensif la nuit dernière. Enormes shoots à trois points, pénétrations, shoots en suspension mais aussi grosse défense sur le King, KD a sorti une prestation cinq étoiles. Que ceux qui offraient déjà le titre de MVP des Finals à Steph Curry soufflent un coup: avec 26 points au premier match, 26 au deuxième et 43 au Game 3, le tout, avec un pourcentage hallucinant, le vrai MVP de ces Finals, c'est bien Kevin Durant. Au passage, il bat également son record de points en playoffs! Tout simplement incroyable, une vraie poésie et un régal pour tous les amoureux de la balle orange.



Le Flop: Les Splash Borthers


> 21 points (7/27 dont 3/15 à 3 points), 8 assists et 9 rebonds

Habituellement insolent de réussite aux tirs, les Splash Brothers (Steph Curry et Klay Thompson) sont complètement passés à côté de leur sujet la nuit dernière. Rapidement, on a senti que Steph Curry n'aurait pas la même réussite que dans le Game 2 où il avait battu le record du nombre de tirs à trois points inscrits dans un match de Finals (9). Idem pour Klay Thompson qui, offensivement, n'a jamais vraiment trouvé le rythme. Heureusement pour eux, Kevin Durant était là pour s'occuper de tout et pour offrir le 3-0 aux Warriors qui ne sont plus qu'à 48 minutes d'un nouveau titre de champion NBA. "Kevin nous a permis, à moi et à Steph, d'avoir une soirée de repos", ironisait Klay Thompson à l'issue de la rencontre.

Le Facteur X: Jordan Bell


> 10 points (4/5), 6 rebonds et 1 contre en 12 minutes

Le rookie, volé par les Warriors lors de la dernière draft, a prouvé que les dirigeants de Golden State pouvaient aussi avoir du flair. Jordan Bell a en effet parfaitement rentabilisé le temps qu'il a passé sur le parquet en apportant des points, des rebonds, mais également une grosse intensité et une présence défensive qui a fait réfléchir les Cavs. Il n'a d'ailleurs pas hésité à se coltiner LeBron James en un-contre-un sur certaines séquences. "Jordan Bell a été très bon ce soir. On avait besoin de ses qualités athlétiques et de sa capacité à défendre sur plusieurs positions", reconnaissait Steve Kerr, son coach.

Le chiffre: 0


Cleveland n'a-t-il pas été assez agressif durant ce match? La question mérite d'être posée quand une équipe n'arrive pas à obtenir le moindre lancer-franc pendant 24 minutes en première mi-temps! Une statistique hallucinante qu'il ne faut certainement pas mettre sur le dos d'un arbitrage pas toujours au top mais qui est généralement en faveur des équipes à domicile depuis le début de ces Finals. Non, les Cavs ont manqué d'agressivité. Une agressivité qui aurait peut-être pu mettre cette équipe de Golden State en problème tant le duo Curry-Thompson était à l'Ouest.

La leçon


Ca sent plus que le roussi pour les Cavs. Certes, Kevin Durant a été stratosphérique, mais au-delà de ça, quand on voit que les Splash Brothers loupent complètement leur rencontre, que vous jouez à domicile, en Finals, et que vous ne parvenez pas à prendre ce match, cela devient compliqué d'encore y croire. D'autant plus que LeBron James n'a jamais paru aussi fatigué que la nuit dernière. Même s'il fini en triple-double, il a beaucoup fait jouer ses coéquipiers et n'avait plus l'énergie suffisante en fin de match pour faire la différence, même à la maison. Mené 3-0, on voit mal comment Cleveland pourrait renverser la vapeur et la saison risque de se terminer dans la nuit de vendredi à samedi.

Le résumé en image