Basket

Houston a mis un terme à l'incroyable série de seize victoires consécutives à domicile en playoffs de Golden State, mardi lors de la 4e manche de la finale de la Conférence Ouest du championnat NBA de basket.

Les Rockets sont venus s'imposer dans l'Oracle Arena 92-95 en conclusion d'un match inattendu où les rôles semblent s'être inversés. Les Texans ont égalisé à deux victoires partout dans cette série disputée au meilleur des sept rencontres. Ils peuvent prendre l'ascendant jeudi dans leur salle. S'ils veulent jouer leur 4e finale consécutive, et y défendre leur titre, les Warriors vont de nouveau devoir s'imposer au Toyota Center. Les Rockets, portés par James Harden (30 points) et Chris Paul (27 pts), ont pourtant très mal débuté ce 4e match N.4 en concédant un cinglant 12-0 et en mettant plus de cinq minutes avant faire mouche pour la première fois. Golden State abordait le 2e quart-temps avec neuf points d'avance (28-19). Houston a alors démontré ses progrès en défense et Chris Paul a alimenté le marquoir (17 pts dans le seul 2e quart-temps). Du coup, Houston virait en tête 46-53.

Au retour des vestiaires, Curry, qui a manqué cinq semaines de compétition entre mars et mai à cause d'une entorse au genou gauche, a retrouvé son insolente réussite et a relancé avec 17 points (pour un total de 28) son équipe qui a fini la 3e période avec dix points d'avance (80-70).

Tout semblait réglé à 82-70 et 10:30 à jouer, mais cette fois encore les deux équipes semblent avoir échangé leurs rôles. Houston est devenu intransigeant en défense au point de ne concéder que 12 points dans l'ultime période et Golden State est devenu très fébrile (7 tirs à 3 points manqués consécutivement). Les Warriors ont aussi manqué l'occasion d'égaliser en fin de match d'abord par Klay Thompson puis par Stephen Curry.

Le vainqueur de ce duel sera opposé en finale à Boston ou Cleveland, eux aussi dos à dos deux victoires partout après 4 rencontres dans la finale de la Conférence Est.