Basket Le meneur d'OKC a juré fidélité au Thunder et vient de parapher une prolongation de contrat à hauteur de 205 millions de dollars sur cinq ans

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le Général Manager du Thunder, Sam Presti, a déroulé le tapis rouge pour garder le MVP de la saison. Alors qu'il arrivait en fin de contrat, rien ne disait que Russell Westbrook allait rempiler à OKC. Mais durant l'été, son GM a fait le travail. Pour tenter de le convaincre de rester dans l'Oklahoma, il a tout d'abord fait signer Paul George (Pacers) avant de s'offrir récemment les services de Carmelo Anthony (New York) pour former un trident incroyable.

Des arrivées qui ont démontré que la franchise avait des ambitions et c'est aussi certainement cela qu'attendait Westbrook. Des certitudes quant aux ambitions du Thunder. Rassuré, Russell est donc passé dans le bureau de son Général Manager pour négocier une prolongation de contrat et sans surprise, il vient de signer le plus gros chèque de l'histoire de la NBA. Une prolongation de cinq ans à hauteur de 205 millions de dollars. Si l'on ajoute l'année de contrat qui lui restait à 28,5 millions la saison prochaine, cela donne un joli jackpot de 233.5 millions de dollars! Des chiffres qui donnent le tournis mais la répartition par année est encore plus folle: 35 millions la saison prochaine (2018-19), 38,2 millions en 2019-20, 41 millions en 2020-21, 43,8 millions en 2021-22 et 46,7 millions en 2022-23!

Sur le plan personnel, Westbrook a donc déjà tout gagne: un titre de MVP la saison dernière, une année qu'il a terminée avec un triple-double de moyenne et maintenant, il vient de devenir le joueur le mieux payé de l'histoire de la NBA. Reste à remplir la case collective et cela passera par un titre de champion NBA. Sera-ce cette saison? La concurrence s'annonce rude mais le Thunder et Sam Presti ont mis tout en œuvre pour ce que cela se passe le plus vite possible.