Basket Joueurs et dirigeants ont décidé d'opter pour un virage à 180 degrés. Les joueurs seront mélangés, peu importe la conférence dans laquelle ils évoluent

Ca y est: la NBA commence sa révolution et c'est le format du All-Star Game qui est complètement modifié. Il faut dire que ces dernières années, l'attrait de ce match aux étoiles diminuait, devenant un match d'entraînement sans aucun intérêt. Si dans un premier temps, certains avaient proposé de faire une sélection Amérique contre le reste du monde, cette solution n'a pas été retenue mais un changement important vient d'être acté!

Fini de voir les joueurs de la conférence Est et Ouest s'affronter. Dès l'année prochaine, les fans voteront pour élire deux capitaines d'équipe (un à l'Est et un à l'Ouest) qui choisiront eux-mêmes les joueurs de chaque équipe. Voir LeBron James et Russell Westbrook ou encore Kevin Durant et Kyrie Irving dans la même équipe, ce sera désormais possible.

Concrètement, douze joueurs seront élus au sein de chaque conférence pour le All-Star Game qui se déroulera cette année à Los Angeles le 18 février prochain. Cinq joueurs seront choisis en tant que starters par les votes des fans (50%), ceux des joueurs (25%) et ceux des médias (25%). Les sept remplaçants de chaque conférence seront désignés par les coaches.

Ensuite, les deux capitaines pourront former leurs équipes, peu importe la conférence dans laquelle le joueur sélectionné évolue. Pour rappel, l'année dernière, LeBron James et Steph Curry menaient les votes et auraient donc été "capitaines" d'équipe avec ce nouveau système qui permettra donc à deux coéquipiers de s'affronter le temps d'un match.

Et si cette résolution a été adoptée, elle est le fruit d'un long travail orchestré notamment par Chris Paul. " Je suis excité par le travail qui a été réalisé par les joueurs et les dirigeants pour redonner un coup de boost au All-Star Game, ce que tout le monde attendait. Le but était de faire le show à Los Angeles l'année prochaine."

© DR


Enfin, en ce qui concerne les coaches, rien ne change. Ceux qui disposent du meilleur bilan auront l'honneur d'être sur le banc de ce match aux étoiles. Par contre, Steve Kerr (Golden State Warriors) et Brad Stevens (Boston Celtics) ne pourront pas y prendre part, ayant déjà coaché le match l'année dernière.

Des changements importants qui pourraient relancer l'intérêt de ce match que de moins en moins de personnes regardaient ces dernières années! C'est certain: Adam Silver, le boss de la NBA, n'a pas peur de prendre des risques pour rendre la ligue et ses événements plus attractifs que jamais.