Basket Retrouvez le Top 5 et l'actualité de la nuit en NBA. 

Le match de la nuit: Golden State - San Antonio

Il n'y a pas eu de miracle possible à l'Oracle Arena pour les Spurs, privés de Kawhi Leonard, lors du Game 2. Si les troupes de Gregg Popovich avaient trouvé les ressources nécessaires pour aller s'imposer à Houston sans leur star au tour précédent, il en fut tout autrement ce mardi à Oakland. Deux jours après s'être inclinés sur le fil lors du Game 1, les Texans ont cette fois mordu la poussière, incapables de répondre à la puissance offensive des Warriors (136-100). Avec sept joueurs finissant le match à plus de 10 points, la formation californienne a complètement étouffé son adversaire pour compter jusqu'à 41 points d'avance. Le seul à sortir un peu la tête de l'eau dans le naufrage texan fut Jonathon Simmons (22 points). Mais si le remplaçant de Khawi Leonard dans le cinq de base inscrivait la moitié des points de son équipe dans le premier quart, l'absence du All Star a été préjudiciable. Alors que les Spurs ont shooté à 37% de réussite, les Warriors, eux, ont enflammé leur public enfilant notamment 18 paniers à trois points (sur 37 tentatives). Les supporters de San Antonio n'ont plus qu'à prier pour que Kawhi Leonard soit vite de retour sous peine de très vite se faire balayer... 
 

Le joueur de la nuit: Stephen Curry

Si tout le collectif des Warriors a pris feu lors de cette deuxième manche, Stephen Curry s'est encore hissé au-dessus de la mêlée en terminant la rencontre avec 29 points (à plus de 60% de réussite), 7 rebonds et 7 passes décisives en à peine 31 minutes de jeu. Joueur le plus performant depuis le lancement de la finale de Conférence Ouest, le double MVP a offert un nouveau récital offensif avec quelques des étincelles dont il a le secret. "Nous avons commencé le match avec plus d'énergie et d'engagement que durant la première manche", a déclaré Stephen Curry. "Ce sont les playoffs, il est indispensable de mettre du coeur dans chaque action. Si vous n'avez pas d'adrénaline ni d'excitation en jouant ce genre de match, vous passez à côté. Je joue bien pour le moment et me sens en confiance donc tant mieux..." 
 

La phrase de la nuit: Gregg Popovich

"Vous voulez que je me transforme en psychologue pour LaMarcus ? Nous n’avons pas le temps pour une psychanalyse. Je ne pense pas qu’il le mérite." Gregg Popovich, le coach des Spurs, n'a pas été tendre envers LaMarcus Aldridge, trop éteint lors du Game 2 face aux Warriors. "LaMarcus doit scorer pour nous et ne pas se cacher sur le terrain. On aura besoin de lui si on veut s'en sortir et il doit absolument prendre ses responsabilités."

L'info de la nuit: 1er choix de draft pour Boston

Quelques heures seulement après sa qualification pour la finale de la Conférence Est, la franchise de Boston a encore de quoi se réjouir. Les Celtics ont décroché le 1er choix pour la draft 2017 (grâce à un échange avec Brooklyn). Ils auront donc le loisir de sélectionner un joueur en première position. Les Lakers de Los Angeles ont hérité du deuxième choix tandis que Philadeplhie a été désigné en troisième position lors de la célèbre "lottery" NBA. 


Les résultats de la nuit

Golden State - San Antonio 136-100 (Golden State mène la série 2-0).