Basket

La finale rêvée de la Conférence Ouest entre Golden State et Houston est au coin de la rue: les Warriors et les Rockets n'ont plus besoin que d'une victoire après leurs démonstrations dimanche à La Nouvelle-Orléans et Salt Lake City.

Les Warriors et les Rockets mènent leur série du 2e tour trois victoires à une et sur ce qu'ils ont montré dimanche, ils ne devraient pas avoir de mal à décrocher leur qualification pour le dernier carré, peut-être même dès mardi à domicile.

Le champion en titre Golden State a dominé La Nouvelle-Orléans 118 à 92 et n'a jamais été inquiété par les Pélicans après un début de match N.4 parfait.

La franchise d'Oakland a mis fin à une incroyable anomalie lors de ce match: jamais depuis l'arrivée de Kevin Durant en 2016 à Oakland, Steve Kerr n'avait aligné pour débuter une rencontre son "cinq de la mort".

Avec Durant, Stephen Curry, Klay Thompson, Draymond Green et Andre Iguodala dans le cinq majeur, Golden State, pourtant nettement battu vendredi dans cette même salle (119-100), a vite pris le large. Grâce à une défense intransigeante, les Warriors comptaient 18 points d'avance (33-15) avant le terme de la première période.

Ils ont bien connu un petite alerte juste avant la pause en laissant les Pélicans revenir à quatre points (55-51), mais Durant (38 pts) a vite redonné de l'air à son équipe. Curry termine avec 23 points.

Comme son grand rival Golden State, Houston a vécu un dimanche relativement paisible.

James Harden et ses coéquipiers ont décroché leur troisième victoire en quatre matches dans la salle d'Utah sur le score sans appel de 100 à 87.

Houston, meilleure équipe de la saison régulière, a toujours fait la course en tête dans ce match N.4 qu'Utah a une nouvelle fois disputé sans son meneur espagnol Ricky Rubio, blessé aux adducteurs.

Les Rockets étaient menés par James Harden (24 pts) et Chris Paul (27 pts) qui fêtait dimanche son 33e anniversaire.

# Belga context