Basket

Mbenga et les Lakers ont décroché un deuxième titre consécutif en prenant leur revanche face aux Celtics

LOS ANGELES Une nouvelle page de l’histoire NBA s’est donc écrite jeudi au Staples Center de Los Angeles. En prenant la mesure des Celtics lors du septième match décisif (83-79), les Lakers ont décroché leur 16e titre de l’histoire et reviennent donc à un seul sacre de Boston, franchise la plus titrée.

À cette occasion, les Californiens ont fait démentir les chiffres favorables aux Celtics . Jamais les Lakers n’étaient venus à bout des Verts lors d’un Game 7 tandis que leur adversaire n’avait jamais perdu lors d’une manche cruciale à ce stade. On ne s’étonnera donc pas du discours tenu par Kobe Bryant après la rencontre : “Il s’agit de mon plus beau titre depuis mon arrivée en NBA. J’ai toujours été un grand fan des Lakers, je connais tout de leur histoire et de la rivalité légendaire avec les Celtics. C’était un scénario incroyable.”

Après avoir été menés pendant une très longue partie du match, les Lakers ont réussi à résorber un retard de 13 points en fin de partie grâce à son collectif. Auteur de 23 points à du 6 sur 24, Kobe Bryant a éprouvé beaucoup de difficultés face à la défense adverse, mais Gasol (19 pts et 18 rbs) et Artest (20 pts) ont enfilé leur costume de sauveurs pour finalement faire émerger les Lakers qui se succèdent donc à eux-mêmes au palmarès.

Les hommes de Phil Jackson ont donc pris leur revanche après la finale perdue en 2008 face aux Celtics . Et pour les plus fidèles, il s’agit aussi d’une réponse à la septième manche perdue il y a 26 ans toujours face à Boston. Le plus heureux de tous était sans doute Ron Artest, qui a rejoint la Californie afin de décrocher un premier titre de Champion : “Je n’aurais jamais imaginé me trouver dans une telle situation. Je suis béni et je tiens à remercier tout mon entourage.”

Quant à Didier Mbenga, il décroche donc une deuxième bague avant, peut-être, de s’envoler vers d’autres cieux. Portland pourrait être cette destination, tandis que les Lakers seraient prêts à le conserver en lui offrant le salaire minimum.



© La Dernière Heure 2010