Basket

Washington est revenu à la hauteur de Boston dans leur duel du 2e tour des play-offs NBA en remportant le match N.6 92 à 91 grâce à un panier à trois points de John Wall à moins de quatre secondes de la sirène, vendredi.

Les Wizards et les Celtics sont à égalité trois victoires partout, avant le septième et dernier match lundi à Boston. Les deux équipes ont remporté leurs trois matches à domicile durant cette série.

Le vainqueur de ce match N.7 et donc de la série sera opposé en finale de la conférence Est au champion en titre Cleveland qui n'a pas encore perdu un seul match durant ces play-offs 2017.

Washington, sous l'impulsion de Bradley Beal (33 pts), a dominé les débats, s'offrant dix points d'avance (40-30) durant le 2e quart-temps, mais les Celtics ont redressé la tête au retour des vestiaires.

Grâce à leur meneur Isaiah Thomas et à Avery Bradley (27 pts chacun), les Celtics, meilleure équipe de la conférence Est lors de la saison régulière, sont passées en tête et pensaient avoir fait la différence grâce à un panier d'Al Horford à huit secondes de la fin du temps réglementaire.

Mais les Wizards ont été sauvés par Wall, très discret jusqu'à la pause avec seulement trois points: il a fini la rencontre avec 26 points, dont un tir primé qui a fait la différence.

"On ne pouvait pas s'arrêter là, ce match N.7 va être le plus important de ma carrière", a insisté Wall.

"On s'est bien battus, mais ce match très serré entre deux belles équipes a été décidé par un super shoot de Wall à qui je tire mon chapeau", a expliqué Brad Stevens, l'entraîneur de Boston.