Basket Le meneur de Baylor a planté 24 points dont cinq bombes pour offrir la victoire à son équipe lors du match d'ouverture du NIT

S'il a loupé la march Madness de peu avec Baylor, Manu Lecomte n'en reste pas moins ambitieux. Le preuve, lors du match d'ouverture du tournoi NIT (qui regroupe les meilleures équipes qui n'ont pas réussi à se qualifier pour la March Madness), le meneur belge a planté 24 points dont cinq bombes pour mener Baylor vers une victoire facile face à Wagner (80-59). Rapidement, les coéquipiers de Manu Lecomte ont fait le travail pour mener 21-9. La suite fut une gestion parfaite des Bears qui restent donc en course pour disputer le Final Four de la compétition dans le prestigieux Madison Square Garden de New York. Au passage, Manu Lecomte en a profité pour s'offrir son dixième match à plus de vingt points de la saison.

Un autre Belge qui évolue aux Etats-Unis a fait parler de lui la nuit dernière. En effet, Andy Van Vliet, l'ancien Giant d'Anvers, a annoncé qu'il quittait son université de Wisconsin la saison prochaine pour une autre faculté évoluant en D1. Après avoir remercié tout le monde dans une lettre ouverte, il a expliqué qu'il " a apprécié tous les joueurs qu'il a cotoyé durant ces trois saisons. Je suis fier d'avoir pu me retrouver autour d'autant de joueurs talentueux et je me suis fait de vrais amis. Je suis fier de pouvoir appeler ces personnes des amis, ils vont me manquer mais je sais qu'ils ont tous un grand avenir devant eux." Pour le moment, on ne sait pas encore où évoluera Andy Van Vliet la saison prochaine, lui qui tournait à 3,4 points et 1,4 rebond en 7,7 minutes par match à Wisconsin.