Basket

Au vu de la maîtrise affichée par les Ostendais, ceux-ci pourraient fêter un septième titre d’affilée dès mercredi.

Dans les cordes samedi soir lors de la première manche au VersluysDôme, les Anversois n’avaient (déjà) plus le choix pour cette seconde levée : c’était vaincre ou s’exposer dès mercredi au coup de balai. Les Giants l’avaient bien compris et entamaient cette seconde manche le couteau entre les dents, à l’image d’un Akyazili omniprésent.

Bousculés, les multiples champions pliaient (5e : 17-7) mais ne rompaient point. Appelé à la rescousse, le général Djordjevic garrotait l’hémorragie en fustigeant la défense visiteuse. Et comme les Anversois commençaient à gaspiller, la marque se resserrait logiquement. Après 22-15 (10e), les Côtiers faisaient la jonction à 24-23 alors que Paris Lee ne parvenait pas à faire oublier Akyazili. Rappelé précipitamment, ce dernier redonnait du souffle à l’attaque locale (31-23) avant d’encaisser trop vite sa troisième faute. Déjà le tournant de la partie ? Sans doute pas, mais un coup dur pour les Giants qui ne conservaient que trois petites longueurs d’avance au repos de ce vrai match de playoffs (20e : 34-31).

ça suintait la testostérone dans une Lotto Arena sold-out et l’engagement montait encore d’un cran à la reprise quand Ostende prenait la tête pour la première fois par Salumu (23e : 39-41). La machine à broyer s’était mise en route avec notamment un Jean-Marc Mwema impérial au rebond (15 !!!). Si les Anversois s’accrochaient tant bien que mal, leur collectif se dissolvait face à l’intensité retrouvée de la défense visiteuse. Sans solution collective, les efforts désordonnés se payaient cash et Ostende s’envolait pour de bon. Avec neuf longueurs de retard (54-65) à l’entrée du money-time, Anvers pouvait faire une croix sur cette deuxième manche et l’Euromillions League se préparer, sauf surprise de dimension, à un nouveau sacre ostendais dès mercredi.

FICHE DU MATCH:

Anvers 66 - 74 Ostende

Anvers : 22 sur 61 (7x3); 15 lf sur 19; 34 Rbds, 19 Ast, 21 fp.

Lee 2-6, Donkor 0-0, Clark 0-0, VANWIJN 2-6, Darden 2-2, Schoepen -, Rogiers -, AKYAZILI 11-2, Bako 0-2, KINGSLEY 8-7, DUDZINSKI 9-2, KALINOSKI 0-5

Ostende : 27 sur 56 (7x3); 13 lf sur 15; 35 Rbds, 12 Ast, 23 fp.

Lambrecht -, Lasisi 2-10, Schwartz -, Mwema 2-6, SALUMU 1-8, Myers 4-0, Djordjevic 4-6, Kuridza 4-0, KESTELOOT 3-0, JEKIRI 8-4, FIELER 0-7, MIHAILOVIC 3-2

Arbitres : MM. N.Van Den Broek, Delestrée, Jacobs.

Quarts : 22-15, 12-16, 16-23, 16-20