Basket Les Montois devront désormais forcer un nouvel exploit en terres alostoises.

Alors que le Doudou battait son plein à quelques kilomètres de la mons.arena, les guerriers montois ont failli à leur tâche. Le Saint-Georges du basket-ball n’est pas parvenu à vaincre le dragon alostois alors qu’il était presque promis à être terrassé après avoir remporté la première manche samedi. Et ce, malgré une énorme fin de match.

La faute en premier lieu à une mauvaise entame. Les Renards ont mis beaucoup de temps avant de trouver leur jeu. D’abord tactiquement, avec beaucoup d’imprécisions et peu de mouvement. Il faut dire que la défense alostoise ne permettait aucune brèche. Seul Demps, individuellement, pouvait sortir son épingle du jeu.

En face, Troisfontaines et Tofi faisaient directement le plein de confiance. Ce sont ensuite Geukens et Charbascz qui amenaient leur précision et leur rapidité pour propulser les Okapis (13e : 17-31).

Déjà dos au mur, les protégés de Daniel Goethals devaient éviter le naufrage. Cela passait par une énorme hausse d’intensité, à l’image de Davis qui amenait toute son énergie dans la raquette. Jones embrayait dans la foulée (18e : 30-36). Les Montois étaient enfin dans un rythme de playoffs même si Dunham et Charbascz plantaient deux bombes juste avant la pause (32-42).

Au retour des vestiaires, Mons passait dans une nouvelle grave zone de turbulences. La vitesse se transformait en précipitation et, inévitablement, en pertes de balle et paniers ratés (26e : 42-58). L’espoir de remonter s’envolait…

C’était sans compter sur un dernier sursaut mental et un scénario fou. Une faute contestée avait le don d’énerver le clan okapi… (30e) Moment choisi par Jones et Lasisi pour enfin sonner la charge tandis que Van Caeneghem et Cage abattaient un travail défensif phénoménal. À tel point que le marquoir passait, en cinq minutes, de 46-65 à 62-65 ! 16 points consécutifs !

Il fallait toutefois encore passer devant et conclure. Ce qui ne fut jamais le cas. Malgré les multiples assauts montois (c’était 80-81 à 10 secondes du terme), Alost gardait son sang-froid jusqu’au bout et Demps manquait le shoot de la victoire au buzzer. Score final : 80-82.

Mons-Hainaut devra désormais compter sur une victoire à Alost ce mercredi pour rejoindre Ostende en demi-finale.

Mons : 30 sur 61 (8x3); 12 lf sur 15; 29 rbds; 19 pd; 20 fp. GREEN 3-7, JONES 7-16, Lemaire (-), TIBY 2-0, Cage 0-3, DEMPS 9-0, Camara (-), Mortant, DAVIS 6-4, François 5-3, Van Caeneghem 0-3, Lasisi 0-12.

Alost : 29 sur (11x3); 13 lf sur 17; 35 rbds; 18 pd; 19 fp. CHANNELS 0-14, TAYLOR 2-10, AMIS 3-, Hemeleers, TOFI 6-, Beaujean, TROISFONTAINES 10-, Geukens 3-, Enobakhare, Dunham 6-, Charbasscz 12-.

Arbitres : MM. Delestree, Deblieck et Denis.

Quarts : 17-27, 15-15, 15-23 et 33-17.