Basket La dernière journée qui verra Denver et Minnesota s'affronter sera décisive pour la huitième et dernière place qualificative pour les playoffs

Incroyable! Cette course aux playoffs à l'Ouest n'a jamais été aussi intense que cette saison. D'ailleurs, il faudra attendre la dernière journée de la saison régulière pour savoir qui de Denver ou de Minnesota... qui s'affrontent justement dans la nuit de mercredi à jeudi, sera la huitième et dernière équipe à se qualifier pour les playoffs.

C'est d'ailleurs le dernier suspense, au niveau des équipes qualifiées (les places peuvent encore changer en fonction des derniers résultats), car la nuit dernière, trois franchises sont venues s'ajouter à côté des Rockets, des Warriors, des Blazers et du Jazz dans le tableau final.

A tout seigneur tout honneur, on commencera avec le Thunder qui, dans la foulée d'un incroyable Russell Westbrook auteur d'un nouveau triple-double monstrueux (23 points, 18 rebonds et 13 passes) est facilement venu à bout de Miami (93-115). C'est désormais officiel: le trio Westbrook-George-Anthony sera en playoffs et c'est une bonne nouvelle pour la phase finale, peut-être moins pour leurs adversaires qui devront se les farcir. Au passage, Westbrook s'est offert son 25e triple-double de la saison et s'il parvient à capter 16 rebonds face à Memphis lors de la dernière journée, il terminera une deuxième saison consécutive avec un triple-double de moyenne! Tout simplement hallucinant et si son coach lui donne le clés de la boutique lors de cette dernière rencontre, Westbrook est très clairement capable de le faire!

© DR


Si les doutes ont été longtemps dans la tête des Spurs, les Texans ont finalement réussi à empocher leur ticket pour les playoffs après une saison compliquée, d'autant plus qu'ils ont été privés de leur superstar, Kawhi Leonard, qui n'a pris part qu'à quelques rencontres. C'est dire la mesure de l'exploit réalisé par les joueurs de Gregg Popovich qui, en se qualifiant cette nuit, participeront à leur 21e campagne de playoffs de suite! Mais pour y arriver, les Texans ont dû compter sur leurs vétérans, à commencer par Manu Ginobili qui, du haut de ses 40 piges, est toujours aussi impressionnant. Emmené par leur plus fidèle Argentin, San Antonio a renversé la situation dans le dernier quart-temps qu'il remporte 38-19 face à des Kings qui ont fait bien mieux que de se défendre. Reste maintenant à savoir à quelle place terminera San Antonio qui ne sera pas un adversaire facile à négocier.

© DR


Enfin, la troisième franchise qui s'est officiellement qualifiée pour les playoffs cette nuit, ce sont les Pelicans. Pourtant privée de DeMarcus Cousins depuis plusieurs mois, la franchise de la Nouvelle Orléans va faire son retour dans le tableau final. Face aux Clippers, l'équation était simple: gagner pour se qualifier. Dans le sillage de leur leader, Anthony Davis (28 points, 6 rebonds et 5 contres), les Pelicans sont facilement venus à bout de la franchise de Los Angeles (100-113). Alors que tout le monde pensait que la Nouvelle Orléans allait s'effondrer après la perte de son big man, Anthony Davis a porté la franchise sur ses épaules et a pu compter sur l'apport de joueurs comme Rajon Rondo, Jrue Holiday ou encore Nikola Mirotic pour revenir en playoffs. Une belle consécration pour cette équipe qui n'a jamais rien lâché pendant 82 matches.

© DR