Basket Le Manager General de Charleroi n'y est pas allé par le dos de la cuillère après la défaite du Spirou à Ostende (88-63)

Samedi soir, le Clasico du basket belge entre Ostende et Charleroi a cette fois-ci tourné à l'avantage des Côtiers, eux qui s'étaient inclinés au Spiroudome il y a quelques jours.

Mais à la mi-temps du match, le moins que l'on puisse dire, c'est que le Manager General des Carolos, Sébastien Bellin, était particulièrement remonté au micro de la télévision. S'il a confirmé que Brian Lynch serait bien encore à la tête du Spirou la saison prochaine, il s'est surtout montré outré par l'attitude du coach ostendais, Dario Gjergja.

Fidèle à lui-même, il n'y a pas été par quatre chemins. " J'ai envie de parler de Dario Gjergja. Je vais peut-être avoir le culot de dire tout haut ce que tout le monde en Belgique pense mais que personne ne dit: il heurte le basket belge. La manière dont il influence les arbitres, la manière dont il fait du cinéma sur le bord du terrain, c'est un exemple pathétique du basket belge! Je suis fatigué de voir ça et j'aimerais que le président de la league fasse quelque chose. Je ne veux plus voir un arbitre influencé par cet homme. C'est pathétique et il n'y pas de place pour des performances comme ça dans le basket belge!"

Voilà qui a le don d'être clair. Les prochains duels entre le Spirou et le BCO risquent d'être particulièrement tendus... même en coulisses!