Basket

Les Boston Celtics, champions NBA en titre, ont perdu beaucoup de leur splendeur à la faveur d'une tournée d'une semaine dans l'Ouest


NEW YORK Celle-ci s'est en effet achevée par une troisième défaite en quatre matches, 91-86 (mi-temps: 40-45) à Portland. Les Celtics étaient arrivés à Los Angeles le 25 décembre avec le meilleur bilan de l'histoire de la NBA pour un début de saison (27 victoires, 2 défaites) et sur la lancée d'une série de 19 victoires consécutives, record du club.

Mais les Lakers, le jour de Noël (92-83), puis les Warriors de Golden State, le lendemain (99-89), et enfin les Trail Blazers, mardi, se sont chargés de faire descendre les joueurs de Doc Rivers du piédestal où tous les observateurs les avaient installés. En quatre matches à l'Ouest, Boston s'est seulement imposé à Sacramento, infligeant tout de même une correction aux Kings (108-63).

La franchise de Nouvelle-Angleterre occupe toujours la première place du classement de la ligue avec 28 victoires et cinq défaites, mais l'écart se resserre dangereusement avec Cleveland (26 victoires - 5 défaites) à l'Est et les Los Angeles Lakers à l'Ouest (25 victoires - 5 défaites). Face à Portland, les Celtics avaient pourtant pris un meilleur départ en menant 23-13 après le premier quart temps.

Mais les Trail Blazers, pourtant privés de l'arrière Brandon Roy, leur meilleur marqueur (23 pts de moyenne), à cause d'une blessure à une cuisse, ont bataillé pour s'imposer sous les panneaux (44 rebonds contre 29 aux Celtics) et pris l'avantage à 70-64 en début de dernier quart temps pour ne plus le lâcher.

Un panier à trois points de Paul Pierce (28 points pour Boston) a remis les champions en titre en jeu à 86-87 mais après deux lancers francs de Sergio Rodriguez pour passer à 86-89 pour Portland avec 18 secondes à jouer, Eddie House a complètement manqué le tir à trois points qui aurait ouvert les portes de la prolongation à Boston. Son shoot n'a même pas touché le cercle...

LeBron: 24 ans, 38 points


Les 38 points que LeBron James s'est offert pour fêter ses 24 ans n'ont pas suffi à Cleveland pour s'imposer pour la septième fois d'affilée, mardi en NBA sur le parquet de Miami, vainqueur 104-95 (50-34), grâce notamment aux 21 points et 12 passes décisives de Dwayne Wade. Wade, médaillé d'or à Pékin aux côtés de LeBron James, n'a pas été le seul joueur du Heat à briller puisque le "rookie" Mario Chalmers (21 points) a inscrit six paniers à trois points avec une réussite insolente (86 pc).

Après cinq victoires consécutives, les Spurs de San Antonio ont chuté mardi soir sur leur parquet face aux Bucks de Milwaukee: 98-100 (49-51). Michael Redd (25 points et 10 rebonds) et Andrew Bogut (20 points et 14 rebonds) ont été les grands artisans du succès de la franchise du Wisconsin. En face, Tim Duncan a inscrit 22 points, tandis que le Français Tony Parker a réalisé un double-double (19 points et 10 passes).

Dallas a battu Minnesota 107-100 (40-62) devant 20.264 spectateurs à l'American Airlines Center, après avoir réussi la plus belle remontée de son histoire, les Timberwolves ayant en effet compté 29 points d'avance (41-70) au début du 3-ème quart-temps. Il faut remonter à 2003 pour retrouver la trace d'un exploit identique, réalisé par Phoenix contre Boston. Jason Terry a marqué 24 de ses 29 points en 2-ème mi-temps. L'Allemand Dirk Nowitzki (24 points et 13 rebonds) a définitivement donné l'avance à Dallas, 100-98, à 2:15 de la fin. Minnesota a ainsi perdu 25 de ses 31 matches, dont 10 (sur 12) avec le coach Kevin McHale.

Enfin New York s'est imposé 89-93 (48-56) à Charlotte, dont c'est la 21-ème défaite de la saison. Les joueurs de Larry Brown, ex-coach des Knicks en 2005-2006, ont été constamment menés, largement même (28-12), avant de prendre furtivement l'avantage: 83-82, grâce à un envoi primé de Raymond Felton. Mais Wilson Chandler (19 points) aligna alors un tir à 3 points, 2 lancer-francs et un blocage sur Felton. Les Knicks restaient sur une série de cinq revers consécutifs.

© La Dernière Heure 2008