Basket Présent avec Murcie à Athènes, Kevin Tumba est le premier Belge à atteindre le Final 4

Pour la première fois dans l’histoire de la Champions League, qui n’en est qu’à sa deuxième édition, un joueur belge va prendre part au Final 4 de la compétition. Kevin Tumba est en effet présent dans la capitale grecque avec le club espagnol de Murcie. Et celui-ci aura la lourde tâche d’affronter l’AEK Athènes, hôte du tournoi, dès ce vendredi en demi-finale. Et l’ambiance s’annonce chaude devant près de 10.000 fans grecs.

"Je suis venu jouer ici avec Charleroi la saison dernière et je me souviens de l’incroyable ambiance qui régnait dans la salle, confie l’international belge de 27 ans. Cela risque d’être pire encore cette fois. Mais personnellement ça ne me perturbe pas. Quand je suis sur le terrain, je reste dans ma bulle. En quart de finale, nous avions aussi dû affronter un déplacement chaud à Izmir en Turquie et nous l’avions emporté."

Pour un club comme Murcie, qui réalise sa meilleure saison sur la scène continentale, une participation au Final 4 de la CL représente déjà une réussite. "C’est avant tout l’esprit de groupe et le caractère qui nous ont permis d’arriver jusqu’ici", explique Kevin Tumba. "Cela se remarque notamment sur le plan défensif."

Et le pivot des Belgian Lions, dont l’envergure dans la raquette reste une arme défensive importante, n’y est certainement pas étranger. Pourtant, sa sélection en arrivant sur place n’était pas encore assurée. Six joueurs nationaux doivent être inscrits sur la feuille de match et un étranger doit donc être sacrifié à chaque match européen. "Le noyau est au complet, donc le coach est face à un choix difficile." Finalement, celui-ci à confirmer la sélection du pivot belge vendredi en cours de soirée. "J'étais plutôt optimiste. Et si j'avais été sacrifié, j'aurais alors dû ravaler ma déception et tout faire pour soutenir mes coéquipiers." Mais c'est donc bien sur le parquet qu'il va devoir apporter son aide...

Ibon Navarro (coach de Murcie) : "C'est bon pour nous que la salle soit remplie de supporters de l'AEK"

Ibon Navarro sait que la mission de son équipe s'annonce très compliquée sur le parquet de l'AEK Athènes, le club organisateur de l'événement, qui sera soutenu par près de 10.000 fans. Mais ces conditions ont plutôt de quoi ravir le coach espagnol.  "Nous avons joué nos meilleurs matches en déplacement dans des ambiances chaudes cette saison, comme à Izmir en quarts de finale. Donc c'est bon pour nous si la salle est remplie de supporters acquis à la cause de notre adversaire. L'équipe a beaucoup progressé ces derniers mois et elle joue actuellement son meilleur basket", déclaré Navarro lors de la conférence de presse d'avant-tournoi. 

© Fiba Europe

PROGRAMME

  • Vendredi :
Ludwigsbourg (All) - Monaco (Fra) 17h30

AEK Athènes (Grè) - Murcie (Esp) 20h30

  • Dimanche :
Petite finale (16h30)

Finale (19h30)