Basket

Avant le derby entre Montois et Carolos, nous avons donné la parole aux supporters.

Au--délà d’être des clubs presque voisins, Mons-Hainaut et le Spirou Charleroi sont des concurrents, des rivaux et parfois même des ennemis. En tribunes, ce derby est toujours évidemment très attendu. Jérôme Toussain, le plus célèbre des supporters montois, et Guillaume Vergnon, membre du staff de Esprit-Spirou, le club de supporters carolo, mieux connu sous le sobriquet de "Balayator" (car il s’occupe du parquet lors des matchs au Spiroudôme), prennent la parole pour préfacer ce duel très attendu.

Ce derby est-il toujours aussi important aux yeux du public ?

J.T. : "Oui c’est une date que l’on coche dès que le calendrier sort. C’est une rivalité un peu symbolique parce que le vainqueur prend la suprématie du Hainaut. Et puis ce n’est pas comme en football où ils sont prêts à se taper dessus. C’est très cordial." G.V. : "Oui bien sûr, le derby a toujours une saveur particulière pour les supporters. En plus, on a d’excellentes relations avec les fans de Mons. Il y a beaucoup de bonne humeur entre les deux kops. On se fait plaisir en échangeant les tickets quand on joue l’un contre l’autre."