Basket Tout comme celui du Brussels, l’effectif de Limburg a subi quelques changements récemment.

Sa première victoire de la saison, le Brussels l’avait décrochée face à Limburg United lors de la 2e journée de championnat. Mais les deux équipes n’ont pas quitté le bas du tableau depuis, poussant leurs dirigeants à opérer quelques changements au sein de l’effectif. Des transferts qui pourraient se révéler payants d’après ce qu’on a pu voir ces dernières semaines.

Dans les rangs bruxellois, les arrivées de Lionel Bosco et Mike Smith ont amené une grosse dose d’expérience. L’ailier américain n’a d’ailleurs pas tardé à enfiler, de manière naturelle, le costume de leader. Ses statistiques parlent pour lui (17,6 pts et 5,1 rebonds de moyenne en quatre matchs de championnat et deux matchs de Coupe).

Si les résultats restent encore très irréguliers au Brussels, l’efficacité de son nouveau patron peut lui permettre de viser plus haut. Guy Muya, le capitaine de l’équipe, a d’ailleurs déclarer la semaine dernière dans nos colonnes que "l’équipe possède le potentiel pour atteindre le Top 4 " .

Côté limbourgeois, l’équipe a enregistré l’arrivée de Releford afin de combler les départs de Monaghan et Dixon un peu plus tôt dans la saison. Et la direction de Limburg United ne s’est pas trompée car son nouvel ailier américain, passé par Alost en 2013-2014, s’est directement montré précieux tout comme le nouveau staff coaching dirigé par Pascal Angillis. Depuis son arrivée, la formation limbourgeoise reste sur deux bons matchs en championnat, dont une victoire face à Anvers, et une qualification méritée pour les demi-finales de la Coupe.

Une nouvelle saison semble commencer pour ces deux formations.