Basket Quadruple champion NBA, le Français portera un second maillot après avoir passé 17 ans au sein de la franchise texane


Pour les Spurs, c'est certainement la fin d'une ère. Après la retraite de Tim Duncan il y a quelques années, c'est un autre membre du "Big Three" qui quitte le navire. En effet, après avoir porté le maillot texan pendant 17 saisons, Tony Parker évoluera la saison prochaine avec son pote Nicolas Batum, dans la franchise de Michael Jordan: les Charlottes Hornets. Un départ qui marque un tournant dans la franchise des Spurs puisque de la grande époque, il ne reste plus que Manu Ginobili, du haut de ses 40 piges!


Et on s'en doute, pour l'ancien numéro 9 des Spurs, cette décision n'a pas été la plus facile à prendre. "J’ai vraiment hésité, c’est pour cela que j’ai pris mon temps. Tout le monde connaît mon amour pour les Spurs, mon club. Mais je suis excité aussi par ce nouveau challenge avec Charlotte", explique-t-il. Il faut dire que TP chez les Spurs, ce sont quatre titres de champion NBA (2003, 2005, 2007 et 2014) mais également un titre de MVP des Finals (meilleur joueur de la finale) en 2007, faisant de lui le premier européen à obtenir cette récompense. Néanmoins, son rôle au sein de la franchise texane était beaucoup moins important l'année dernière. Tony Parker était en effet utilisé en sortie de banc mais devait surtout permettre à Dejunte Murray (21 ans) de prendre sa relève à la mène. Mais on le connaît: TP est un homme de défi qui veut absolument jouer alors quand l'opportunité de jouer aux côtés de "mon petit frère" Nicolas Batum sous les ordres de James Borrego, ancien assistant de Gregg Popovich aux Spurs, il n'a pas hésité longtemps.


"Je n'ai aucun problème avec Kawhi!"

Depuis que l'affaire Kawhi Leonard a explosé et que le joueur a clairement exprimé son envie de quitter le Texas, Tony Parker s'est retrouvé au centre de la polémique. La cause: il a affirmé qu'il avait été victime d'une blessure 100 fois pire que celle de Kawhi Leonard mais que lui, était revenu sur les parquets. Une phrase qui n'a pas manqué de créer la polémique même si le Français s'en explique. ""Je n'ai aucun problème avec Kawhi Leonard. Je n'ai jamais eu la moindre dispute avec lui. Quand un journaliste m'a demandé si ma blessure était plus grave que la sienne, j'ai répondu oui car il s'agissait de la vérité. Mais je n'ai pas minimisé l'importance de sa blessure. Il a pris les commandes de l'équipe, je lui ai passé le flambeau avec joie. Je suis triste que les médias aient pris une citation pour faire croire que je ne voulais pas jouer avec lui. Il était le visage de cette franchise"

Malgré tout, les deux hommes n'ont jamais eu de discussion à propos de cette polémique. "Je n'ai jamais eu la chance de pouvoir lui parler. Il se trouvait à New York et je suis parti à l'étranger après les playoffs. C'est une conversation à avoir en face à face. Je n'ai aucun souci avec lui, vraiment"

Quoi qu'il en soit, c'est une page qui se tourne du côté de San Antonio. Reste à voir maintenant ce que Kawhi Leonard compte faire car sa décision pourrait peut-être plonger la franchise au devant de quelques années de galère.