Cyclisme

Anthony Roux est devenu enfin champion de France de cyclisme, dimanche, à Mantes-la-Jolie (Yvelines, banlieue parisienne), à l'issue d'une course de 253 kilomètres contrôlée par son équipe Groupama-FDJ.

Anthony Roux, souvent placé jusqu'à présent, a devancé cette fois au sprint Anthony Turgis et Julian Alaphilippe par une température très chaude.

"J'ai fait la course parfaite, c'est un truc de fou !", s'est exclamé le Lorrain qui a succédé au palmarès à son coéquipier Arnaud Démare et a apporté un nouveau succès, le sixième au cours des sept dernières éditions, au groupe de Marc Madiot.

"Je n'y crois pas, ça fait tellement d'années que je tourne autour. Je ne me pensais plus capable de gagner", a déclaré le nouveau champion de France.

Troisième en 2009 à Saint-Brieuc et deuxième en 2011 à Boulogne-sur-Mer, Roux n'avait encore jamais gagné le titre majeur. Pas plus que dans le contre-la-montre (deux fois deuxième, une fois troisième).

Agé de 31 ans, le Lorrain est professionnel depuis 2008. Vainqueur d'étape sur la Vuelta à ses débuts (2009), il a participé à quatre reprises au Tour de France.

Cette saison, Roux, fidèle à l'équipe de Madiot depuis ses débuts, a été retenu pour le Giro, dans lequel il a épaulé Thibaut Pinot. Quitte à devoir renoncer au Tour pour lequel il n'est pas prévu.

A Mantes-la-Jolie, sa formation a été omniprésente en jouant de la supériorité numérique dans le final. Rudy Molard, seul en tête après être sorti du groupe de tête à 10 kilomètres, a été rejoint par Alaphilippe puis par Roux.

Le trio a vu revenir trois autres coureurs (P. Latour, G. Martin, A. Turgis) à l'approche des deux derniers kilomètres. Turgis a tenté d'anticiper le sprint mais Roux l'a débordé nettement, bien avant la ligne.