Cyclisme

Le coureur a reconnu, à son Tour, avoir pris des substances dopantes


COPENHAGE Bjarne Riis, le vainqueur du Tour de France en 1996, a reconnu vendredi avoir pris dans sa carrière des produits interdits.

Le Danois est actuellement manager de l'équipe Team CSC.
"Je me suis dopé. J'ai pris de l'EPO", a déclaré Riis, lors d'une conférence de presse télévisée. "J'ai commis des erreurs, je veux m'en excuser".

Il a reconnu avoir pris des produits interdits de 1993 et 1998, y compris lors de sa victoire dans le Tour 1996.
Le Danois estime qu'il ne doit plus être considéré comme le vainqueur de la Grande Boucle 1996, qu'il avait remporté devant Jan Ullrich.

"Mon maillot est à la maison dans la penderie. Ils sont bienvenus pour le prendre. Je garderai en mémoire mes souvenirs".
"Le temps est venu de jouer cartes sur tables. J'ai fait des choses que je regrette", a-t-il ajouté.

Depuis le début de la semaine, plusieurs ex-coureurs de l'équipe Telekom dont Erik Zabel ont reconnu s'être dopé.
Jef D'Hont, ex-masseur de l'équipe, avait déclaré au début du mois que Riis et Ullrich, vainqueur du Tour en 1997 sous le maillot Telekom, avaient pris de l'EPO.