Cyclisme Le Flandrien partira de nouveau en altitude "pour maigrir un peu".

Tiesj Benoot a terminé 14e, deux places moins bien que l’an dernier, mais le Gantois ne s’en formalise pas.

"J’étais en meilleure forme sur le Dauphiné il y a un an et je l’avais senti en fin de Tour", dit le Lotto-Soudal, satisfait de sa prestation d’ensemble. "Franchement, ce n’était pas mauvais, je suis content de cette semaine, de quelques bons trucs que j’ai pu faire. Ce fut une semaine difficile, comme à chaque Dauphiné, qui est vraiment dur, mais j’ai bien travaillé. Je suis mieux en fin de course, comme je m’y attendais."

Pourtant, tous ceux qui occupent les premières places du général annoncent aussi ne pas être au sommet de leur condition.

"Oui, mais Geraint Thomas, Dan Martin ou Adam Yates, ce sont de meilleurs grimpeurs que moi ", fait-il remarquer.

Au Tour, Benoot visera cette année un succès d’étape, préférant ne pas se mettre la pression du classement.

"Je retourne en Belgique ", dit le Flandrien. "Puis je vais neuf jours en Sierra Nevada, à partir de mercredi, pour travailler. Je dois encore maigrir un petit peu. Je reviendrai le vendredi, à la veille du National à Binch. On verra avec quelles ambitions je peux m’y aligner, ce n’est pas mon grand objectif."