Cyclisme

L'idée de garde du corps pourrait être appliquée sur les classiques

BRUXELLES L'Australien de chez Silence-Lotto Cadel Evans aura-t-il encore besoin d'un garde-du-corps si Lance Armstrong revient dans les pelotons et continue d'attirer toute l'attention des médias ainsi que celle du public ? "Ce sera bien évidemment plus calme avec Lance au départ du Tour de France , raconte Serge Borlée. Mais ce job serait toujours aussi utile pour Cadel. Car le public cherche toujours le maillot jaune ou les leaders."

Serge Borlée précise d'ailleurs que son boulot pour Armstrong n'était pas plus mouvementé que celui pour Evans.

Il ajoute aussi que sa fonction pourrait être étendue au sein belge Silence-Lotto. "J'en saurai plus dans les prochaines semaines , poursuit Borlée. Il n'est pas improbable que je travaille plus pour l'équipe en tant que soigneur pour d'autres coureurs. Mais aussi sur les classiques comme bodyguard, pour des coureurs comme Leif Hoste ou Philippe Gilbert, afin de leur éviter toute pression avant le départ."



© La Dernière Heure 2008