Cyclisme

Matteo Trentin (Quick-Step Floors) a remporté Paris-Tours (1.HC) après 234,5 kilomètres de course entre Brou et Tours, dimanche en France. L'Italien, pour sa dernière course avec l'équipe belge, a devancé le Danois Søren Kragh Andersen (Sunweb) et son équipier, le Néerlandais Niki Terpstra, réglant le groupe des trois coureurs. L'échappée du jour a été animée par cinq coureurs. En effet, Pouilhès, Combaud, Goolaerts, Van Goethem et Lawrence Naesen se sont portés aux avant-postes. A noter que le Colombien Fernando Gaviria, tenant du titre et sprinteur attitré de l'équipe belge Quick-Step Floors, est tombé à 18 km de l'arrivée dans un virage avant de revenir dans le peloton, aidé par sa formation.

Les deux derniers fuyards, Van Goethem (Roompot-Nederlandse Loterij) et Naesen (WB-Veranclassic-Aqua Protect), ont été repris dans la Côte de Beau Soleil à 10km de l'arrivée, moment choisi par l'Italien Matteo Trentin pour accélérer le tempo. Plus fort que le reste, Trentin a pris la tête, accompagné par Søren Kragh Andersen (Sunweb) et rejoint ensuite par son coéquipier, le Néerlandais Niki Terpstra.

Alors que tout le monde s'attendait à un sprint massif, la victoire s'est jouée entre les trois fuyards, qui ont résisté jusqu'au bout au retour du peloton. Profitant de sa supériorité numérique, Quick-Step Floors a joué la carte de Trentin, plus véloce que Terpstra. L'Italien, vainqueur de sa 7e course cette saison, remporte Paris-Tours pour la deuxième fois après son sacre en 2015.

Premier Belge, Oliver Naesen (AG2R) a pris la 6e place, juste devant Yves Lampaert (Quick-Step Floors). L'équipe Quick-Step Floors, qui enregistre son troisième succès de rang à Paris-Tours, a réussi l'exploit de placer quatre coureurs dans le top 10. Outre Trentin, Terpstra et Lampaert, l'Argentin Maximiliano Richeze a pris la 5e place.