DH Challenge Philippe Gilbert L’ancien pro continue d’enchaîner les résultats chez les élites sans contrat

Les coureurs wallons vainqueurs de courses professionnelles ne sont pas nombreux. Jonathan Breyne fait partie de ce cercle très fermé, lui qui a remporté une étape du Tour du Lac Taihu, en Chine, et deux fois la kermesse pro de Borsbeek. Où il pourrait à nouveau s’aligner, lundi. Et, vu sa forme actuelle, viser un troisième succès.

"Cela reste incertain, car ce n’est plus comme avant, je fais les courses qui ne sont pas très loin de chez moi, pour combiner avec mon boulot de facteur", explique celui qui travaille à Deinze et s’est installé à Bellegem.

Ce n’est plus comme avant, affirme l’ancien pro. Pourtant, ce qui ne semble pas avoir changé, c’est sa force dans les jambes ! Car alors qu’il continue de pédaler uniquement pour s’amuser en course, il figure à la cinquième place du DH Challenge Philippe Gilbert, notre classement de régularité, chez les élites sans contrat et espoirs.

Preuve de sa présence régulière à l’avant des courses, lui qui a notamment remporté cette année l’interclubs de Boutersem, tout en se classant deuxième de celui de Wieze.

"J’aurais pu faire mieux à celui de Wielsbeke, où je n’ai été repris qu’à deux kilomètres de l’arrivée, je n’y avais pas été récompensé de mes efforts !", décrit encore Jonathan Breyne. "Mais c’est vrai que cela va plutôt pas mal cette saison. Je m’amuse sur le vélo ! Et c’est d’ailleurs mon unique ambition désormais, je ne cherche plus à récupérer un contrat pro, je veux juste prendre du plaisir. Et c’est gai de faire des résultats, de sentir que je sais encore bien rouler à vélo !"

Ce qu’il n’avait pas eu l’occasion de faire la saison dernière. "C’est bien mieux que l’an passé, quand j’avais été victime d’une lourde chute, en prenant de plein fouet un poteau", rappelle le Hennuyer. "J’avais mis du temps à m’en remettre, notamment au niveau de l’appréhension."