DH Challenge Philippe Gilbert Le coureur de Baileux estime que cette épreuve peut continuer à grandir

Yann Pestiaux ne devait pas être au départ, ce dimanche, du Grand Prix Albert Fauville. Le coureur de Baileux a le Tour du Val d’Aoste, qui débute mercredi, dans le viseur. Le membre de l’équipe continentale AGO-Aqua Service y aura comme mission d’aider Sylvain Moniquet dans la montagne italienne. Mais il a été aligné ce week-end, sur les pavés de l’épreuve wallonne.

"J’avais besoin de rythme car je suis rentré d’un stage de deux semaines en altitude, en Italie, et cela arrangeait aussi l’équipe que je sois au départ", décrit Yann Pestiaux. "Je n’ai pas été au bout, car mon but était de faire un peu de vitesse et le scénario de course ne s’est pas bien déroulé pour moi. C’était une course UCI 1.2, mais elle n’était pas très bien contrôlée. Cela partait dans tous les sens. Un gros groupe est sorti dès le premier secteur pavés. Certains ont réussi à faire la jonction, mais c’était plié."

Qu’a-t-il pensé de cette course qui fêtait sa troisième édition, dimanche ? "C’est pas mal d’avoir une telle épreuve dans la région, et, surtout, le parcours proposé est original pour une course wallonne", répond Yann Pestiaux. "Le circuit local n’est peut-être pas super, mais c’est intéressant de proposer de tels pavés en Wallonie. Certains ont été surpris, car il y a trois ou quatre secteurs pavés qui sont fameux. Ils sont vraiment durs et n’ont rien à envier aux tronçons pavés flandriens."

Après deux victoires belges lors des deux premières éditions (avec l’actuel pro Dimitri Peyskens et l’ancien pro Benjamin Verraes), la première place est revenue à un coureur estonien. Aksel Nommela, un solide coureur de 23 ans qui s’était classé septième l’an passé du championnat d’Europe avec les pros. Membre de la formation continentale Beat Cycling Club, il s’était aussi classé troisième de la Flèche de Heist cette année, là aussi avec les pros.

Le vainqueur de ce Grand Prix Albert Fauville pourrait donc encore faire parler de lui à l’avenir.