Cyclisme

Arrivée jugée trop dangereuse, course annulée

ORBETELLO Pas de vainqueur au terme de la 2e étape du Tour de la Province de Grosseto. Les coureurs ont certes pris le départ de l'épreuve, mais ils ont refusé de courir, franchissant en groupe et à faible allure la ligne d'arrivée.

C'est le site de l'arrivée, précisément, qui est en cause. Le peloton a estimé qu'il était trop dangereux, personne n'a voulu prendre de risques. Ce qui, tout en début de saison cycliste, peut se justifier.

Les organisateurs ont été contraint de renoncer à cette deuxième manche d'une épreuve qui n'en compte que trois. Le classement établi la veille, avec Filippo Pozzato en tête, est donc inchangé. L'ultime manche doit se dérouler ce dimanche 17 février.

À noter que les coureurs de l'équipe Silence-Lotto avaient, eux, déjà quitté la course. En cause, leurs vélos qui avaient été volés pendant la nuit...