Cyclisme

L'Irlandais Dan Martin (UAE Team Emirates) s'est imposé en solitaire à l'issue de la 5e étape du Critérium du Dauphiné cycliste (WorldTour). Elle reliait Grenoble à Valmorel sur un parcours de 130,5 km qui s'achevait par une ascension classée hors-catégorie longue de 12 kilomètres. 

L'Italien Gianni Moscon (Sky) a cédé son maillot jaune de leader après avoir été décramponné à un peu plus de trois kilomètres de l'arrivée. C'est son équipier le Gallois Geraint Thomas, 2e de l'étape à 4 secondes de Martin, qui l'endosse. La victoire s'est jouée dans les quatre derniers kilomètres après la fin de l'échappée matinale. A la suite d'une attaque de l'Espagnol Marc Soler, le Britannique Adam Yates a réagi avant que Dan Martin ne file seul vers le sommet à plus de 3 km de la banderole finale. Dans le dernier kilomètre, Geraint Thomas s'est lancé seul à sa poursuite mais n'a pu le rejoindre. Yates a franchi la ligne en 3e position à 15 secondes. Tiesj Benoot a été le meilleur Belge. Il a pris la 23e place à 1:15.

Au général, Thomas précède de 1:09 l'Italien Damiano Caruso (BMC), 7e de l'étape à 24 secondes. Vingt-et-unième de l'étape à 1:13, Gianni Moscon (Sky) est désormais 3e du classement, également à 1:09. Le Français Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) est 4e à 1:10, le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky), 5e à 1:15 et Adam Yates, 6e à 1:18. Benoot a reculé de la 8e à la 12e place à 2:24.

Dès le départ les attaques ont fusé compte tenu du faible kilométrage. Cinq coureurs bientôt rejoints par quatre d'autres ont réussi à fausser compagnie au peloton. Deux Belges figuraient parmi eux Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) et Laurens De Plus (Quick Step Floors). Nicolas Edet (Cofidis), Edward Ravasi (Team Emirates), Alexis Gougeard (AG2R), Carlos Vernona (Mitchelton-Scott), Matteo Fabbro (Katusha), Bruno Armirail (Groupama-FDJ) et Dario Cataldo (Astana) étaient les autres. La présence de ce dernier, 18e du général à 2:12 du maillot jaune, empêcha le groupe de prendre une grosse avance, l'équipe Sky veillant au grain. Après avoir pris les premiers points de la montagne, Cataldo se releva et laissa ses compagnons conserver l'espoir d'aller au bout. Ils onbt réussi à obtenir 3 minutes de bon mais en abordant l'ultime ascension l'écart a fondu. De Plus, Ravasi et Edet ont eux décramponné les cinq autres fuyards. Le trio n'a pas résisté. De Plus et Edet ont été les derniers coureurs à être rattrapés à 5 km de l'arrivée. La bagarre entre les ténors pouvait débuter.

Samedi, la 6e et avant-dernière étape est longue d'à peine de 110 km entre Frontenex et le sommet de la longue montée vers La Rosière Espace San Bernardo (1e catégorie), une répétition générale de la 13e étape du prochain Tour de France qui comprend aussi deux cols hors-catégorie et un de 2e catégorie. Dimanche, les 136 km de la 7e étape entre Moûtiers et Saint-Gervais Mont Blanc ponctueront cette 70e édition. On connaîtra alors le successeur du Danois Jakob Fuglsang qui a a préféré cette année disputer le Tour de Suisse.