Cyclisme

Depuis 1967, l'utilisation des amphétamines en compétition est sanctionnée par l'Union cycliste internationale

STUTTGART Le coureur cycliste allemand Stefan Schumacher va peut-être connaître quelques soucis. A la suite d'un accident de roulage survenu le 7 octobre, le médaillé de bronze du Mondial de Stuttgart, a dû subir un contrôle sanguin de la part des forces de police. Schumacher avait détruit une clôture de jardin avec son véhicule. L'analyse du sang du coureur ont montré non seulement des traces d'alcool mais aussi des traces d'amphétamines. Stefan Schumacher ne risque toutefois aucune sanction sportive puisque le contrôle était effectué dans le cadre d'une affaire privée et ne suivait pas les procédures sportives strictes en matière de contrôle antidopage.

"J'ignore comment ces produits se trouvent dans mon sang. Je sais que c'est n'est pas une bonne justification. Mais tout ce que je peux dire c'est que je n'ai pris aucun produit interdit", a déclaré Schumacher, actuellement en stage à Majorque avec son équipe Gerolsteiner.