Cyclo-cross

Il a longtemps attendu avant d’être certain de pouvoir savourer sa victoire. Car Christophe Laporte n’avait encore jamais remporté de contre-la-montre au cours de sa carrière. C’est pourtant bien le sprinter de Cofidis qui a été le plus rapide sur les dix kilomètres du parcours de Bornem.

"J’avais à cœur de bien faire", explique-t-il. "Car j’étais déçu des deux premières étapes. Mercredi, je n’ai pas pu sprinter comme je le voulais, et jeudi, nous avons commis des erreurs. Comme ne pas être dans la bonne bordure. Nous avons été contraints de fournir un effort important pour revenir et dans le final, je n’étais donc pas bien placé."

Mais après ces déceptions, il y a désormais la satisfaction de ce succès. "Oui, j’étais très motivé par ce contre-la-montre, même si je ne m’attendais pas à le gagner pour ma course de reprise", continue Christophe Laporte. "Je veux savourer ma victoire."

Il a également pris le maillot de leader. "On va défendre ce maillot sur une étape très difficile ce samedi, mais il n’y a pas que moi, mon coéquipier Dimitri Claeys marche fort également", termine celui qui compte désormais 4 secondes d'avance sur André Greipel et 5 sur Andrey Grivko, tandis que Jens Keukeleire est 6e à 9 secondes.