Cyclo-cross

Monfort offensif, Soren Kragh Andersen s’impose

Maxime Monfort y a longtemps cru. Membre de la longue échappée du jour, composée de dix-huit hommes dans l’étape reine du Tour de Suisse, le coureur wallon a été un des meilleurs de ce groupe. Il a joué la victoire, puisqu’il a abordé la montée finale au sein d’une échappée réduite à six coureurs. Le coureur originaire de la Province de Luxembourg a contraint les BMC de Richie Porte à assurer la poursuite, car Maxime Monfort a longtemps été leader virtuel de ce Tour de Suisse, lui qui était ce jeudi matin à 2:31 du leader après avoir beaucoup travaillé pour le jeune et le très prometteur Bjorg Lambrecht.

Maxime Monfort n’avait plus comme adversaires Nathan Haas, Soren Kragh Andersen, Cyril Gautier, Gorka Izagirre et Michael Gogl. Ce dernier a flingué à un peu plus de deux kilomètres de l’arrivée avant d’être contré par le Danois Soren Kragh Andersen, qui s’est imposé en solitaire. Maxime Monfort a été repris dans le dernier kilomètre par Richie Porte, qui a attaqué dans le groupe des favoris pour consolider son maillot jaune.

Le Wallon s’est classé quatrième.