Cyclisme Cinq épreuves en sept jours attendent les cyclocrossmen à partir de ce mardi.

Il n’y a pas eu d’excès au réveillon de Noël pour les cyclocrossmen. Wout Van Aert s’est juste autorisé un… dessert. C’est que les spécialistes des labourés entrent ce mardi dans leur semaine infernale. Si certains ont déjà couru samedi, à Saint-Nicolas, où Wout Van Aert a confirmé son retour au premier plan en s’imposant facilement devant Toon Aerts, les cyclocrossmen ont désormais cinq épreuves dans le viseur. En… sept jours.

Cinq rendez-vous, dont quatre d’importance, appartenant à un des trois classements de régularité. Avec, ce mardi, une manche de la Coupe du Monde, à Heusden-Zolder. Avec, jeudi, une manche du Trophée des AP à Loenhout. Vendredi, ce sera l’épreuve la moins importante de la semaine, celle de Bredene, mais, dès le lendemain, il y aura à nouveau un cyclocross d’importance avec la manche du Superprestige de Diegem. Les Wout Van Aert et compagnie pourront ensuite souffler dimanche, avant de mettre le cap lundi sur Baal et la manche du Trophée des AP.

Une véritable semaine infernale que le champion du monde Wout Van Aert veut mettre à profit pour confirmer son retour au premier plan. "Retrouver la victoire comme ces dernières semaines fait du bien", a-t-il commenté dans un entretien à Sporza, faisant référence à ses récents succès à Namur et à Saint-Nicolas. "J’avais un peu perdu cette sensation ! Comme mon bon ressenti sur le vélo, qui est enfin de retour. C’est très chouette de sentir que je suis à nouveau à mon niveau, de sentir que je peux obtenir tout ce que je veux."

C’est donc avec une confiance gonflée à bloc qu’il entame la dernière partie de la saison. Avec cette semaine infernale ("que j’ai toujours bien aimée"), et, surtout, avec la perspective des Championnats. Celui de Belgique, et bien évidemment celui du Monde. "J’ai sans doute commencé la saison avec un peu de fatigue", continue Wout Van Aert. "Dans ces conditions, tu as beau faire les mêmes choses qu’il y a un an, les résultats ne sont pas les mêmes ! Mais j’ai senti que je retrouvais de la fraîcheur en novembre et j’ai bien pu travailler ma condition lors de mon récent stage."

Il refera un stage, en Grèce, cette fois, après cette semaine infernale. Et fera donc l’impasse sur l’épreuve de Louvain en vue de bien préparer les Championnats. "J’ai dans le viseur une troisième victoire d’affilée au Championnat du Monde", termine Wout Van Aert.

Mais place, tout d’abord, à Heusden-Zolder, où il avait conquis son premier maillot arc-en-ciel chez les élites, en 2016.