Cyclisme

Thomas De Gendt (Lotto Soudal) est le troisième coureur belge à remporter une étape sur le Tour d'Espagne cette année. Grâce à ce succès, notre cmopatriote est le 101e coureur de l'histoire du cyclisme à avoir remporté une étape dans les trois Grands tours. "Je ne m'y attendais plus", a avoué De Gendt après l'arrivée à Gijon.

De Gendt a fait partie de l'attaque précoce lancée par 19 coureurs. "Avant la course, on s'était dit qu'un gros groupe sortirait sûrement avec les porteurs des maillots de la montagne et du classement aux points, Davide Villella et Matteo Trentin", a raconté De Gendt. "J'étais à l'avant quand ces deux gars ont attaqué et je les ai suivis".

"Notre groupe était nombreux avec de très bons coureurs. Je ne croyais pas en ma chance. Mais dans les derniers kilomètres, nous étions de nouveau ensemble. Je sais que je ne suis pas lent au sprint. Donc j'étais dans une position parfaite à l'arrivée. J'ai dû faire le sprint de ma vie, à fond jusqu'à la ligne. Je suis vraiment heureux d'avoir pu finir ainsi".

"Je ne m'attendais pas à remporter une étape sur la Vuelta après des succès sur le Tour de France et le Giro. Je ne me sentais pas bien dans la première semaine. Dans la deuxième c'était acceptable. Je me sentais mieux dans la troisième semaine mais ce n'était pas mon type de parcours. La dernière ascension était trop pentue pour moi mais je me suis retrouvé dans un bon groupe avec Bob Jungels et on y est allé à fond pour revenir. C'était parfait pour moi. Je ne m'y attendais pas mais j'aime les surprises. Celle là en tout cas..."