Cyclisme

Le parquet de Flandre occidentale poursuit 18 personnes pour des fraudes fiscales, blanchiment d'argent, et faux en écriture dans une affaire de fraude de plusieurs millions d'euros via des sociétés boîtes aux lettres au Luxembourg et à Chypre. 

Les coureurs cyclistes belges Dirk Demol et Laurenzo Lapage sont concernés, rapporte De Tijd mercredi. En raison de ces constructions, M. Demol ne s'est acquitté que de 2% d'impôts sur ses revenus qu'il a fait transités entre 2009 et 2013 via les sociétés luxembourgeoises. Les dividendes étaient reversés vers les sociétés chypriotes, où ils n'étaient pas taxés.

Le parquet poursuit le conseiller fiscal de Waregem qui a mis sur pied ces constructions fiscales, mais aussi les coureurs, a confirmé la porte-parole du parquet Karlien Ververken.

M. Demol n'a pas souhaité commenté l'information. L'avocat de M. Lapage, Michel Maus, a pour sa part expliqué que "pour toutes les parties dans cette affaire, les discussions avec la justice et le fisc portent sur la même chose: peut-on démontrer qu'il existe une 'substance' suffisante pour évoquer des activités au Luxembourg et à Chypre?"