DOSSIER - Les Championnats du monde de cyclisme à Hamilton

Publié le - Mis à jour le

Cyclisme Astarloa s'impose, mais Peter Van Petegem était, sans doute, l'un des plus forts

HAMILTON Etonnant doublé espagnol à l'arrivée du championnat du monde cycliste. Un doublé qui permet à Igor Astarloa de revêtir le si précieux maillot arc-en-ciel et à l'une des révélations du dernier Tour d'Espagne, Valverde, à empocher la médaille d'argent.

Pourtant, les coureurs espagnols n'ont pas dominé une course qui, théoriquement, s'offrait aux Italiens et en particulier à Paolo Bettini, finalement quatrième. Sur la troisième marche du podium, on a retrouvé un Belge, Peter Van Petegem. C'est d'ailleurs lui qui a provoqué l'attaque décisive, lui qui, sans doute, était l'un des plus forts, sa lutte avec Bettini, l'autre homme fort de la course, ayant sans doute été bénéfique au futur champîon du monde. A relever cependant qu'Igor Astarloa est le dernier vainqueur de la Flèche Wallonne, une classique difficile, ce qui témoigne de ses possibilités.

Des doublés nationaux dans le mondial, il n'y en a pas eu beaucoup. L'Espagne signe le neuvième, mais l'on se souvient qu'elle avait, aussi, réussi le même coup en Colombie en 1995 (avec Olano et Indurain), imitant la Belgique qui, avec Dhaenens et Dirk De Wolf y était parvenu au Japon en 1991. Côté belge, Van Petegem, déjà médaillé d'argent à Valkenburg obtient une seconde médaille. Pourtant, le vainqueur du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix pourrait nourir des regrets. Ce fut lui qui provoqua l'attaque décisive, lui qui, avec Bettini parut le plus costaud de ce curieux championnat du monde.

Curieux parce que jamais les attaquants n'ont paru disposer des atouts pour réussir, parce qu'en réalité, le parcours - ainsi que l'avait constaté dès sa première reconnaissance - Van Petegem lui-même, n'était pas aussi sélectif qu'annoncé. Les Belges, assurément, n'auront pas démérité. Après les Hollandais, les seuls à avoir attaqué dans la première moitié de la course, Bruylandts, Van Goolen, Brandt, Gilbert ont tenté leur chance, ont essayé de provoquer des attaques. En vain. Ce fut finalement Van Petegem qui trouva l'ouverture dans le dernier tour, mais Bettini avait compris que le Belge était son plus sérieux adversaire et Astarloa profita habilement de cette rivalité.

Joël Godaert

La première médaille belge: l'argent pour Van Summeren chez les espoirs

HAMILTON Eddy Merckx est toujours le dernier coureur belge à avoir remporté le Championnat du Monde espoirs - c'était à Sallanches en 1964 - mais la médaille d'argent récoltée hier par le Lommelois Johan Vansummeren est la première que notre pays savoure depuis le bronze conquis il y a dix-huit ans par Frank Van de Vijver à Montello. Dans l'histoire de cette course mondiale espoirs, il y a des vice-champions qui ont ensuite gravi les échelons de la notoriété dans le giron des professionnels. Des noms récents? Davide Rebellin en 1991, Oscar Freire en 1997 ou encore Luca Paolini en 1999.

Si un jour prochain, Johan Vansummeren devait suivre la trajectoire de ces anciens jeunes vice-champions du monde espoirs, on ne pourra que s'en féliciter.

Vainqueur cette année de Liège-Bastogne-Liège espoirs, ce Limbourgeois est un protégé de Patrick Lefevere.

Vendredi, en compagnie de son équipier Jens Renders, Johan Vansummeren a fait la course en tête plus souvent qu'à son tour. "C'est vrai que je n'ai pas joué avec le frein à main, mais ce n'est pas cette dépense d'énergie qui m'a coûté la victoire au sprint, expliquait-il. Du reste, le lauréat du jour, Sergeï Lagutin, a lui aussi passé le plus clair de la course en tête. Il a travaillé autant que moi."

Une assertion corroborée dans le box de la délégation belge par Patrick Lefevere qui, en compagnie de José De Cauwer et... d'Eddy Merckx, a bien cru que Vansummeren allait triompher. "Mais le classement de ce Championnat respecte une certaine logique", concédait le team manager des Quick Step-Davitamon et de la future équipe Bodysol-Brustor dont Johan Vansummeren fera partie la saison prochaine. "Tactiquement, nous avons réalisé la course parfaite avec même deux hommes en permanence présents dans le groupe de tête lors des quatre derniers tours, poursuivait le nouveau vice-champion du monde. On savait dès le départ que chacun pouvait tabler sur sa propre liberté d'action au gré des circonstances. Et très tôt, je dois l'avouer, j'ai eu des fourmis dans les jambes."


Daniel Striani


Succès hollandais vendredi

La Néerlandaise Loes Markerink a remporté le titre de sur route pour juniores filles, vendredi. Elle a battu au sprint la Russe Irina Tolmacheva et l'Allemande Sabine Fischer. Loes Sels, meilleure Belge, a pris la 11e place à 32 secondes et Sara Peeters s'est classée 13e dans le même temps. Markerink avait déjà remporté la médaille d'argent dans l'épreuve contre-la-montre de ces mêmes championnats derrière l'Allemande Bianca Knöpfle qui s'est classée 4e dans le même temps ce vendredi.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous affichez clairement votre désaccord à vos supérieurs. Vous voulez vous désolidariser d’un projet.

Taureau

Votre vie amicale est loin d’être un long fleuve tranquille. Vous apprenez que vous avez été dénigré par un proche.

Gémeaux

Vous suivez votre intuition et prenez un certain nombre d’initiatives afin de sortir d’une situation de crise.

Cancer

Vous avez un peu de mal à modérer vos élans et, surtout, à prendre le temps de la réflexion.

Lion

C’est une journée de bilan, de calculs, de stratégies élaborées avec bon sens et lucidité. Vous prenez une bonne décision.

Vierge

Vous avez besoin de couper avec vos habitudes, votre environnement afin de retrouver un regard neuf, différent.

Balance

Vous gagnez en confiance, en assurance, notamment dans le cadre de votre travail, où vous excellez.

Scorpion

Vous n’avez pas ménagé vos efforts ces derniers jours. Vous avez répondu à pas mal de demandes venant de votre entourage.

Sagittaire

L’amour vous ouvre des horizons insoupçonnés. Vous vous laissez aller dans votre histoire.

Capricorne

C’est le moment de faire les bons choix professionnels. Ne laissez pas passer une opportunité d’évoluer.

Verseau

Après des déboires amoureux, vous décidez de repartir à zéro. Avec ou sans votre partenaire selon votre situation.

Poissons

Vous avez des idées à revendre. Rien ne vous empêche de prendre votre envol professionnel.

Facebook