Cyclisme

Troisième de l'étape la plus dure - pour l'instant - de la Vuelta, Teuns est bien en jambes.

Après le jeune Bjorg Lambrecht, très heureux d’avoir conquis la 8e place de l’étape, samedi à Almaden, c’est Dylan Teuns qui a avoué être content, lui aussi, ce dimanche. Le Limbourgeois s’est classé 3e de l’étape. "Je suis content, a expliqué le coureur de BMC. Ok, ce n’est que troisième, mais c’est un bon résultat pour moi. Lorsque vous faites un effort comme celui-ci, vous essayez de le terminer. À la fin, il n’y avait que deux gars plus forts que moi. C’est dommage, mais il n’y a pas de honte à être troisième."

Teuns a souffert au mauvais moment. "D’abord, il faisait très chaud, et quand ils sont partis, je n’ai pas pu répondre. La dernière ascension était vraiment difficile. Dans les trois derniers kilomètres, j’ai vraiment senti la pression du retour des favoris. Et j’ai dû tout donner sur la fin pour préserver quelques secondes sur mes premiers poursuivants." Dylan Teuns, qui espère décrocher sa sélection pour le Mondial, entendait se montrer ce dimanche. "Le plan était d’aller dans l’échappée, mais sans fournir d’efforts excessifs, dit-il. En fait, je n’ai pas dû en produire et je me suis retrouvé devant. Globalement, je suis heureux de la façon dont ma journée s’est déroulée. J’ai la confirmation que je suis en forme."