Cyclisme En difficultés depuis plusieurs semaines, le miracle n’a pas eu lieu pour Etixx-Quick Step.

Depuis plusieurs semaines, les coureurs d’Etixx-Quick Step ne semblaient plus aussi souverains qu’à l’accoutumée sur les classiques flandriennes. Ce Tour des Flandres n’a fait que confirmer les doutes que l’on pouvait avoir sur les hommes de Patrick Lefevere. Ce gros collectif ne possède définitivement pas dans ses rangs un coureur capable de suivre les meilleurs coureurs comme Sagan, Cancellara ou encore Vanmarcke. Résultat, le premier Etixx-Quick Step a terminé à la 8e place, acquise par Zdenek Stybar. Terpstra, pour sa part, a terminé à la 10e position et Tom Boonen 15e.

"Une prestation phénoménale !", s’enthousiasme Tom Boonen au sujet de Peter Sagan.

Il faut dire que gagner le Tour des Flandres avec le maillot de champion du monde, Boonen connaît, lui qui a réalisé pareil exploit en 2005." Je ne suis pas impressionné par lui, on savait de quoi il était capable. Selon moi, il a anticipé au meilleur moment. Souvent, dans cette partie-là ça ralentit un peu. Sagan, il ne gagne pas très souvent mais quand il gagne, ce sont des belles courses."

Concernant la tactique, le triple vainqueur du Tour des Flandres regrettait un manque de soutien de la part des autres formations. "Nous avons essayé d’anticiper et de durcir la course mais au moment où nous avons arrêté de le faire, personne n’a pris le relais. Tout le monde se regardait et le peloton était découpé en 6 ou 7 morceaux. Personnellement, je suis tombé au début de la journée, dans la grande chute survenue dans le Hotond. Je suis remonté en selle très vite. Ensuite, j’ai eu des douleurs toute la journée à mon bras et à mon poignet. Ça fait partie du jeu et je ne peux dire si ça aurait pu changer l es choses mais ce n’était pas facile de rouler avec ces douleurs."

"Quand le trio Kwiatkowski, Vanmarcke, Sagan est parti, nous avons essayé de réagir avec Terpstra", confie le directeur sportif Wilfried Peeters. "Nous avions un bon collectif et nous avons essayé de peser sur la course. Quand Sagan et Kwiatkowski sont partis, on avait encore Stijn (Vandenbergh) devant et des hommes à l’arrière pour rouler. Malheureusement, Terpstra a essayé mais n’a pas réussi à suivre Cancellara dans le Vieux Quaremont pour revenir dans le coup."

Pour l’instant, Etixx-Quick Step n’a remporté qu’une course flandrienne : le GP Samyn avec Terpstra. La dernière séance de rattrapage aura lieu dimanche à Roubaix mais rien n’indique que l’issue ne sera pas la même qu’à Audenarde.