Cyclisme Ewan vient en Italie pour s’affirmer comme LE sprinter de demain.

La lutte dans les sprints massifs de ce Giro sera terrible. Il ne manque que Cavendish et Kittel et tout le gratin mondial des hommes rapides se seraient retrouvés en Italie pour en découdre. Greipel, Ewan, Gaviria, Modolo ou Nizzolo se sont tous engagés pour le Giro 2017. Pour rappel, l’an dernier, Greipel avait enlevé trois étapes.

Piégé par Pöstlberger, Ewan est venu mourir dans la roue de l’Autrichien au terme de la 1e étape du Giro. À 22 ans, l’Australien fait figure, au même titre que Gaviria, de future star mondiale du sprint. Pour l’instant, il a déjà décroché 22 succès chez les pros, mais aucun sur le Giro, auquel il a pris part pour la deuxième fois de sa carrière ce vendredi. "J’aurais voulu gagner une étape en Angleterre, mais ça n’est pas grave, j’ai senti que ma forme était là", nous a déclaré Ewan lors du dernier Tour de Yorkshire. "C’était ma première course depuis longtemps et j’ai senti que j’étais sur la bonne voie. J’ai bien sprinté et je me suis mis en confiance avant le Giro. La condition était bonne aussi bien en course qu’à l’entraînement, donc tous les signaux étaient positifs."

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.